Le vin de Bandol plongé dans l'ivresse des profondeurs

« Au fond, la température est constante, en dessous d’une vingtaine de degrés, le milieu est pour le moins humide et c’est le noir complet », décrit Pascal Pèrier, directeur de l’œnothèque. « Les conditions sont donc a priori idéales. Reste à savoir si l’ensemble des facteurs marins aura aussi son mot à dire. »

Lire plus