Portrait d’un auto-entrepreneur Havrais dans l’hôtellerie

Portrait d’un auto-entrepreneur Havrais dans l’hôtellerie

Portrait d’un auto-entrepreneur Havrais dans l’hôtellerie

 

Être auto-entrepreneur n’est pas une sinécure. Explication avec Philippe Brébant qui s’est lancé dans l’aventure il y a un peu plus d’un an.

 

Portrait d’un auto-entrepreneur Havrais dans l’hôtellerie
Philippe Brébant peine à faire connaître son activité
Philippe Brébant s’est lancé dans l’aventure de l’auto-entreprenariat il y a maintenant un peu plus d’un an. Fort de son expérience de trente ans dans l’hôtellerie, le quinquagénaire a créé BonCapServices. Il croit toujours fermement à son projet malgré quelques difficultés. « Je me mets à la disposition des propriétaires-exploitants de petites structures, que ce soit des hôtels-restaurants ou hôtels bureau ». L’hôtellerie est un métier particulièrement prenant. Aussi, Philippe Brébant leur apporte une bouffée d’oxygène.

Se faire connaître

« Ma présence leur permet de boucler leur planning ou d’éviter une perte d’activité. Même pendant la période creuse, la fermeture d’un établissement impacte le chiffre d’affaires et pénalise la fidélisation. La clientèle ne peut pas se contenter d’un simple message sur répondeur. Est-ce un bon calcul ? Certains mettent leur personnel en vacances mais restent disponibles pour répondre aux mails et au téléphone, finalement ils ne décrochent jamais », argumente l’auto-entrepreneur.

Son premier défi a été de se faire connaître. Ses références plaidant en sa faveur, il commence à développer son réseau. Le Havre, Dreux, Yvetot, Dieppe, Le Mans et Saint-Mère-l’Eglise, Philippe Brébant enchaîne les missions, pose ses valises dans différents établissements de la région.

Des démarches simplifiées

« Pendant la période estivale, en juillet et août, j’ai souvent été sollicité. Les hôteliers m’ont donné leurs clefs pour prendre un peu de vacances. » La durée des missions oscille entre un et dix jours. Les démarches liées à l’embauche sont simplifiées à l’extrême, ce qui constitue pour les deux parties un atout supplémentaire.

« Le bouche-à-oreille fonctionne relativement bien dans la profession mais ne suffit pas pour développer une activité à plein-temps. Alors que les hôteliers sont aussi contraints par les budgets, il faudrait que je puisse m’engager encore plus dans le démarchage commercial pour trouver de nouveaux clients. C’est à ce niveau que je pêche. »

En identifiant son talon d’Achille, Philippe Brébant met le doigt sur les difficultés auxquelles sont confrontés les auto-entrepreneurs, lâchés seul dans leur aventure. Il ne leur suffit pas d’être excellents dans leur métier, ils doivent aussi savoir se vendre.

BONCAPSERVICES

Solution de services hôteliers adaptés

Tel : 06 22 43 10 61.

Conseils et remplacements hôteliers

Philippe-Pierre Brébant

8, rue Durécu 76600 Le Havre

Email : philippe.p.brebant@sfr.fr

www.boncapservices.com

A la Une, Emploi, Hôtels, Restaurants