Mettre l’accent sur le bien-être des employés pour attirer et retenir les meilleurs talents

Depuis la crise sanitaire, les collaborateurs sont en quête de meilleures conditions de (télé)travail. Pour atteindre cet objectif les entreprises doivent repenser leurs stratégies RH.

Bien-être au travail

Il est impossible de prévoir l’impact à long terme des conditions de télétravail non réglementées. Cependant, on constate un besoin grandissant en matière de santé physique et mentale au sein des organisations. Alors que, par le passé, le prestige ou encore la taille d’une entreprise suffisait à attirer de nouveaux candidats, on observe désormais un changement majeur qui force les entreprises à repenser leur politique RH. L’importance accordée par l’employeur au bien-être de ses salariés est devenue essentielle pour capter et retenir les meilleurs talents. D’ailleurs, selon une étude réalisée par Ergotron, 70 % des travailleurs français choisiraient leur prochain employeur en fonction de la fourniture d’équipements ergonomiques et d’un environnement de travail sain.

Face à l’arrivée sur le marché du travail de la génération Z, plus soucieux des enjeux sociaux, les chefs d’entreprise, les professionnels des RH et les responsables du recrutement sont à la recherche d’idées pour favoriser l’engagement, la fidélisation et le bien-être des employés. La création d’une culture d’entreprise flexible orientée sur le bien-être, qui stimule, motive et responsabilise les employés, est essentielle à la réussite des entreprises. Mais générer et maintenir une culture dynamique représente un défi lorsque de nombreux employés travaillent à distance.

Les bases de l’ergonomie

Dès le début du processus de recrutement, avant même l’entretien, les conversations portent souvent sur les conditions de travail au sein de l’entreprise et sur sa culture. Avant la pandémie, le confort du travail à distance était surtout l’affaire des travailleurs freelance.

En 2022, les entreprises qui prennent activement en compte et privilégient la santé et le bien-être de leurs travailleurs se distinguent de leurs concurrents, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité. Du confort au travail résulte une productivité et créativité accrues. C’est pourquoi il est nécessaire d’élaborer des politiques et des pratiques qui favorisent l’application quotidienne de certaines bases de l’ergonomie. Cela permettra de créer des modes de travail qui maximiseront la productivité des travailleurs existants et attireront les nouveaux talents.

Les employés qui travaillent à distance ont particulièrement besoin d’équipements adéquats et d’explications relatives aux bonnes pratiques pour bénéficier d’un environnement professionnel sûr et confortable. De mauvaises habitudes de travail peuvent rapidement se traduire par des blessures ou des problèmes de santé à long terme, ce qui affecte la productivité, la rotation du personnel, la réputation de l’entreprise et plus encore.

Les bases de l’ergonomie consistent notamment à s’assurer que les travailleurs adoptent une posture neutre, qui leur semble naturelle et confortable. Cette démarche leur permet de moins se fatiguer et d’imposer un stress minimal à leur corps. Changer régulièrement de position de travail grâce à un bureau assis-debout est moins fatigant que de rester assis, sans bouger, pendant les heures de travail. Cela améliore la circulation sanguine et aide les travailleurs à se sentir alertes et disponibles. Le temps de repos est également essentiel aux performances de l’entreprise pour rester performant. S’octroyer des pauses courtes et régulières ou pratiquer des exercices légers et des étirements permet de faire bouger le corps et de reposer les yeux, les poignets et les mains.

Les fondements d’un lieu de travail flexible favorisant la bonne santé des employés

Les chefs d’entreprise peuvent mettre en place certaines pratiques pour créer des environnements de travail sains et flexibles qui attirent les travailleurs. Voici quelques recommandations pour élaborer une stratégie visant à développer une culture de travail axée sur les employés, qui stimulera leur fidélisation, leur participation et leur bien-être :

Faire preuve d’empathie est essentiel

Témoigner de l’empathie aux employés favorise considérablement la créativité, l’innovation et la constitution d’équipes performantes. L’empathie doit émaner de la direction et reposer sur les besoins, les préoccupations et les préférences des employés afin de déterminer les caractéristiques et l’atmosphère des espaces de travail d’une entreprise. Faire preuve d’une vraie empathie peut même impliquer de modifier un modèle d’entreprise pour aux évolutions des modes de vie et des contraintes des salariés.

Réaliser un audit de l’existant pour identifier les  besoins

Pour répondre véritablement aux besoins des travailleurs, il convient de réaliser une évaluation formelle de leurs équipements actuels par rapport à leurs besoins pour accomplir les tâches spécifiques indiquées dans leur fiche de poste.

Favoriser les échanges en présentiel

Au sein des espaces de travail modernes, il est important de ne pas négliger l’importance des conversations fréquentes en tête-à-tête pour veiller à soutenir la santé mentale des salariés. Lors de l’enquête menée par Ergotron, seulement 35 % des travailleurs français déclarent posséder un supérieur hiérarchique qui s’entretient régulièrement avec eux sur leur santé et leur bien-être et plus de la moitié (51 %) des employeurs admettent qu’ils ne s’entretiennent pas régulièrement avec leurs collaborateurs sur leur santé et leur bien-être. Encourager les salariés à demander de l’aide si besoin contribue à créer une culture d’entreprise positive.

Miser sur des politiques et des pratiques de travail flexibles

La flexibilité est essentielle pour devenir une entreprise attractive. Cela permet de constituer des équipes plus diversifiées et de favoriser un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée. Elle peut également contribuer à résoudre les problèmes d’abandon de carrière qui touchent le plus souvent les femmes en raison des pressions liées à leur mode de vie. Pour être vraiment efficace, une politique de télétravail doit être soutenue par la direction de l’entreprise et ne pas se contenter de « permettre » aux employés de travailler à domicile.

Adopter une technologie et des équipements de travail adaptés

Les entreprises devraient investir dans des équipements pour la santé des télétravailleurs. On peut envisager le déploiement de postes de travail assis-debout et/ou mobiles, de bras d’écran ergonomiques et de fauteuils. Vous pouvez aussi proposer une subvention aux travailleurs pour qu’ils achètent leurs propres équipements.

Adopter une stratégie pour une vision d’ensemble du bien-être à long terme

En prévoyant d’investir à long terme dans une vision globale du bien-être des employés, vous attirerez les travailleurs dont vous avez besoin et assurerez leur sécurité, leur confort et leur productivité. Le bien-être des employés est un travail sur le long terme. Prévoyez donc un investissement dans une vision holistique du bien-être des employés.

Sécuriser et conserver les meilleurs talents

Il est important de se concentrer sur l’objectif final. Le personnel étant avant tout l’atout le plus important d’une organisation, la création d’environnements de travail flexibles  devrait favoriser l’engagement, le bien-être, la productivité et la fidélisation des travailleurs. Si l’on ajoute à cela les économies opérationnelles liées à la rotation des salariés, on comprend que la santé des employés n’est pas seulement « importante » : une culture axée sur le bien-être des employés influence directement les performances de l’entreprise et ses résultats.

L’adoption d’un état d’esprit favorisant les comportements sains commence au sommet de l’entreprise avec des dirigeants soucieux de la santé qui développent des cultures de travail qui attireront et retiendront tous les talents, des stagiaires aux cadres supérieurs.

Source JDN

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :