La vente des médicaments à l’unité est-elle vraiment une bonne idée ? Les pharmaciens ne sont pas emballés…

Déployée en 2022 pour lutter contre les tensions d’approvisionnement des traitements antibiotiques, la DAU (Dispensation à l’unité) peine à se généraliser. Pourtant, le gouvernement souhaite rendre cette mesure obligatoire pour certains médicaments afin de lutter contre le risque de pénurie qui pèse sur certains remèdes.

Atténuer l’impact des pénuries

“La mesure concerne particulièrement la tension d’approvisionnement des médicaments pédiatriques et les antibiotiques”, observe Bruno Galan, président du Conseil de l’Ordre des pharmaciens d’Occitanie. “Aujourd’hui, obtenir un médicament à l’unité est déjà possible mais le bénéfice auprès des patients est loin d’être évident.” À ce jour, ce dispositif reste marginal au regard du nombre de transactions réalisées en pharmacie.

Source La Dépêche

Partgagez

Plus d'articles

Accor: une nouvelle collaboration avec Amadeus

Accor annonce une nouvelle collaboration avec la plateforme espagnole Amadeus, renforçant leur partenariat stratégique pour déployer le système central de réservation d’Amadeus (ACRS) sur l’ensemble

Ecrivez-nous