Le "Gang des Meules" subtilise Quatre Tonnes de Comté

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie, d'après l'Est Républicain, et elle oriente ses investigations vers les récents vols de poids lourds, ou de véhicules capables de transporter autant de meules.

Le “Gang des Meules” subtilise Quatre Tonnes de Comté

 

Dans une fromagerie du Doubs, un gang de malfaiteurs a subtilisé près de cent meules de comté, pour un poids total de quatre tonnes ! Dans une fromagerie du Doubs, un gang de malfaiteurs a subtilisé près de cent meules de comté, pour un poids total de quatre tonnes !
Le "Gang des Meules" subtilise Quatre Tonnes de Comté

C’est un vol pour le moins inhabituel. Dans une fromagerie du Doubs, un gang de malfaiteurs a subtilisé près de cent meules de comté, pour un poids total de quatre tonnes !

Dans la nuit de dimanche à lundi, plusieurs cambrioleurs se sont infiltrés dans une fromagerie de Goux-les-Usiers, qui transforme et affine du fromage dans le Doubs, avec un but bien précis : leur subtiliser du comté. Mais pas de petites quantités de fromage, rapporte l’Est Républicain, non, quatre tonnes ! Soit une centaine de meules, pour un préjudice de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

« Ils doivent connaître le coin… »

Ce coup de maître, avait été prémédité par les malfaiteurs au nombre incertain, que le quotidien affuble d’un charmant surnom, le « gang des meules ». « Ils sont passés par-derrière. Ils ont dû amener un véhicule dans le champ. Nous en tout cas, on n’a rien entendu. Ceux qui ont fait ça, ils doivent connaître le coin… », raconte un voisin. Les malfrats s’y sont pris au pied de biche et ont coupé quelques fils barbelé pour atteindre leur cible : la fromagerie.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie, d’après l’Est Républicain, et elle oriente ses investigations vers les récents vols de poids lourds, ou de véhicules capables de transporter autant de meules. Car à cette échelle, « On n’est pas dans la délinquance alimentaire mais bel et bien économique », s’est alarmé le directeur de la chambre d’agriculture du Doubs et du Territoire de Belfort.

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :