Petit déjeuner Japon

Tous les Matins du Monde

Tous les Matins du Monde

Tour du monde des petits-déjeuners en 6 escales

D’un pays à l’autre, les petits-déjeuners varient. Pourquoi ne pas s’en inspirer pour changer des céréales, des tartines beurrées ou du croissant ? Nous en avons retenu cinq. Katia Tardieu, diététicienne-nutritionniste à Paris et membre de l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN) nous invite à passer à table.

Allemagne :

-Café
-Pains variés : noir au seigle (« pumpernickel »), au cumin, au sésame, aux graines de lin…
-Assortiment de charcuteries : salami, mortadelle, pâté de foie, saucisses, jambon…
-Fromages
Avantages et inconvénients : ce menu fait une large place au pain, un aliment de base idéal pour le petit-déjeuner. Il est riche en calcium grâce aux fromages. Mais, il comporte trop de graisses saturées (fromages, charcuteries) dont l’excès contribue à l’augmentation du cholestérol sanguin.
La bonne idée à retenir : varier le pain comme le font les Allemands. Si vous avez toujours faim le matin, testez le « pumpernickel », particulièrement rassasiant.

Angleterre

-Thé
-Porridge (flocons d’avoine, lait)
-Œufs au bacon
-Haricots rouges
Avantages et inconvénients : riche en protéines (œufs, haricots), glucides complexes et fibres (flocons d’avoine, haricots), ce petit-déjeuner ultra-rassasiant peut facilement faire office de brunch. Mais il est trop calorique si on mange copieusement à midi. Enfin il manque de vitamine C (ni fruit, ni crudité).
La bonne idée à retenir : ajouter une source de protéines animales comme les œufs à notre petit-déjeuner permet de tenir plus facilement jusqu’à la mi-journée. Pour ne pas plomber la digestion, n’hésitez pas à choisir du bacon dégraissé.

Espagne (Andalousie) :

-Café au lait
-Pain grillé frotté à l’ail arrosé d’huile d’olive ou de sauce tomate
Avantages et inconvénients : la différence avec le repas français se fait sur le choix du corps gras. L’huile d’olive apporte plus de graisses insaturées (préférables pour la prévention cardio-vasculaire) que le beurre. Mais ce petit-déjeuner manque de protéines.
La bonne idée à retenir : à l’occasion d’un brunch, tester les ingrédients méditerranéens de ce menu. Par exemple, ajoutez à vos tartines une bonne salade de tomates à l’ail et l’huile d’olive.

Maroc :

-Thé à la menthe
-« Baghrir » ou crêpes aux mille trous (semoule, farine, eau, œuf, levure, sel) servies chaudes arrosées de miel et de beurre fondu
Salade d’oranges à la cannelle et à la fleur d’oranger
Avantages et inconvénients : ce repas qui cumule les glucides de la farine, du miel, du sucre et des fruits est parfait pour recharger les batteries après le jeûne de la nuit. Pour l’équilibrer, il faudrait y ajouter un produit laitier, comme un lait fermenté, et ne pas trop forcer sur la proportion de sucre.
La bonne idée à retenir : remplacer notre jus de fruits habituel par une salade de fruits, plus riche en fibres. Profitez d’un week-end pour tester la recette des crêpes aux mille trous.

Mexique :

-Chocolat aux épices (cannelle, vanille, amarante…)
-Œufs brouillés à la mexicaine (œuf, oignon, tomate, poivron vert, huile)
-Purée de haricots noirs
-Tortilla (galette de maïs)
-Assiette de fruits frais : pastèque, papaye, ananas…
Avantages et inconvénients : associant œufs, légumes, féculents (haricots noirs, maïs), produit laitier (chocolat) et fruit, ce repas est totalement équilibré. Evidemment, il est trop copieux si on mange à nouveau bien à midi.
La bonne idée à retenir : adopter la diversité des couleurs, qui rendent le petit-déjeuner plus attractif. Tentez les tortillas et les œufs brouillés, enfin pensez plus souvent aux fruits exotiques.

BRAZIL le-tour-du-monde-des-petits-dejeuners-en-video pdj pdj2 petit-dejeuner-australien-1024x586 petit-dejeuner-indien

A la Une, Hôtels