Montmorillon : Sophie Robuchon dans les pas de son père

Montmorillon : Sophie Robuchon dans les pas de son père

Montmorillon : Sophie Robuchon dans les pas de son père

Le projet d’Institut Joël Robuchon se poursuit. Sa fille Sophie s’est associée avec le chef Régis Marcon pour faire aboutir le rêve de son père.
Montmorillon : Sophie Robuchon dans les pas de son père

 

Joël et Sophie Robuchon. Avec son mari François Kartheiser, elle dirige le restaurant La Cour d’Eymet en Dordogne.
Photo La nouvelle république

Le projet d’Institut Joël Robuchon se poursuit malgré le départ de son fondateur. La famille de Joël Robuchon nous a confirmé hier officiellement son intention de fonder à Montmorillon l’école de gastronomie et d’hôtellerie sur laquelle le chef travaillait depuis 2014 : « Sous l’impulsion de la famille de Monsieur Robuchon représentée par sa fille Sophie, désormais ambassadrice de la mémoire de son père et de ses dernières volontés, la concrétisation de cet institut restera fidèle au projet initié par le grand chef. »
Le décès de Joël Robuchon, le 6 août dernier, semblait remettre en cause la réalisation de ce projet ambitieux, associant de nombreux partenaires financiers. Le 17 août, lors de la cérémonie d’hommage organisée à la cathédrale de Poitiers, Jean-Pierre Raffarin avait toutefois annoncé son souhait de poursuivre ses efforts pour mener à bien cette entreprise, dont il est une des chevilles ouvrières.
Quatre mois plus tard, le projet apparaît solidement relancé : « L’Institut Joël Robuchon restera ancré à Montmorillon, territoire de coeur du grand chef. Sophie Robuchon est entourée et soutenue par Jean-Pierre Raffarin, ami fidèle de Joël Robuchon, et aux origines de ce projet. »

Pas de calendrier

La future école reposera également sur Régis Marcon, « chef triplement étoilé, choisi pour ses qualités humaines et son expertise dans le domaine de la formation (lire ci-dessous). Tous ont la volonté profonde de donner vie à cette oeuvre chère à Joël Robuchon. »
Aucun calendrier n’est annoncé pour le moment. « Beaucoup de choses sont encore en cours » apprend-t-on dans l’entourage de la famille, qui donnera « en début d’année 2019 » de nouvelles informations.
Cette première nouvelle était néanmoins très attendue, sinon inespérée, à Montmorillon, frappée de plein fouet en août par le décès de Joël Robuchon. La petite ville place tous ses espoirs dans l’Institut. Il devait, dans le projet initial, attirer un millier d’étudiants par an et générer 200 emplois, à l’issue d’un chantier de 65 millions d’euros. Le projet actuel est-il du même ordre ? « Il y aura plusieurs phases »indique prudemment une source proche.
L’école doit voir le jour à la Maison Dieu, vaste et bel ensemble immobilier partiellement classé, sur les hauteurs de la ville.

Dates-clés

Septembre 2014. Notre journal dévoile le projet de Joël Robuchon et Jean-Pierre Raffarin de créer une école de gastronomie internationale à Montmorillon.
> Octobre 2015. Le projet est officiellement présenté lors d’une conférence de presse à Paris.
> Juin 2016. Un accord est signé à la Maison Dieu avec l’Ecole hôtelière de Lausanne.
> Avril 2017. Emmanuel Macron visite le site.
> Mai 2017. Le permis de construire est délivré mais le projet subit ensuite plusieurs reports.
> Avril 2018. Joël Robuchon affirme son intention de finaliser rapidement le projet. La maladie dont il souffre n’est alors pas connue publiquement.
> 6 août 2018. Décès de Joël Robuchon.

Centre Presse

A la Une, Cuisine, Education, Formation, Grands Chefs

Laisser un commentaire