Coup de Théâtre à Bordeaux: Le chef Joël Robuchon quitte la Grande Maison

Coup de Théâtre à Bordeaux: Le chef Joël Robuchon quitte la Grande Maison

Coup de Théâtre à Bordeaux: Le chef Joël Robuchon quitte la Grande Maison

 

D’après nos informations, le chef Joël Robuchon devrait quitter la Grande Maison de Bordeaux, ouvert le 9 décembre 2014 et auréolé de deux étoiles au guide Michelin en 2016. Il avait créé cette table gastronomique avec Bernard Magrez, fondateur du groupe éponyme, spécialisé dans le vin et quatrième fortune du Bordelais*. En cuisine, le français avait placé le chef japonais Tomonori Danzaki.

 

Coup de Théâtre à Bordeaux: Le chef Joël Robuchon quitte la Grande Maison

En dépit du succès de la table, l’homme d’affaires Bernard Magrez serait très impatient de trouver l’équilibre économique de la Grande Maison. Peut-être trop impatient ? En tout cas c’est ce sujet qui serait à l’origine des tensions entre les deux hommes. Le départ de Joël Robuchon devrait être prochainement confirmé.

« Un contexte économique difficile »
« Néanmoins, dans un contexte économique difficile avec un ralentissement du tourisme lié aux attentats de 2015, « La Grande Maison » a décidé de changer de cap et d’adapter sa formule. Joël Robuchon reste l’ambassadeur des vins Bernard Magrez à travers le monde. Il souhaite rendre hommage à son ami Bernard Magrez et remercier toute l’équipe du restaurant, pour le formidable travail accompli depuis l’ouverture. » Les pertes se chiffreraient à deux millions d’euros.
« Nous restons bons amis, moi-même et Joël Robuchon choisirons ensemble le prochain chef, tandis que nous continuerons à travailler ensemble dans le domaine du vin avec les vins Magrez dont Joël sera l’ambassadeur sur les cartes de tous ses restaurants dans le monde », a précisé le mécène, qui a également fondé à Bordeaux l’Institut culturel Bernard Magrez et dont le groupe pèse 600 millions d’euros.

« Il n’existe pas à Bordeaux le potentiel économique pour un restaurant haut de gamme »
A l’avenir, sur les 40 couverts de La Grande Maison, seulement une quinzaine relèveront de la haute gastronomie et les 25 autres seront dédiés à une cuisine plus modeste avec des menus de 40 à 60 euros, a indiqué Bernard Magrez.
Il tire comme conclusion de l’aventure commune avec Joël Robuchon « qu’il n’existe vraisemblablement pas à Bordeaux le potentiel financier et économique pour un restaurant haut de gamme, tel qu’un trois étoiles. »

 

 

* Source Magazine Challenges, fortune estimée à 600 millions d’euros

A la Une, Grands Chefs, Restaurants