Les Hôteliers partagés vis à vis des perspectives du marché en 2015

En effet, 37% des répondants estiment que leurs performances 2015 seront globalement comparables à celles de l'an....

Les Hôteliers partagés vis à vis des perspectives du marché en 2015

En ce qui concerne leurs anticipations d’activité pour l’année 2015, les hôteliers restent partagés dans un contexte économique qui peine à sortir de la morosité. C’est ce que montrent les résultats d’une enquête réalisée par Hospitality ON avec Olakala.

Les Hôteliers partagés vis à vis des perspectives du marché en 2015

Les résultats d’un sondage réalisé par Hospitality ON avec Olakala montrent que les perspectives exprimées par les hôteliers concernant l’année 2015 sont remarquablement partagées, ce qui traduit l’incertitude ressentie par les professionnels à l’aune de cette nouvelle année.

En effet, 37% des répondants estiment que leurs performances 2015 seront globalement comparables à celles de l’an dernier et 33% qu’elles seront en hausse, contre 30% qui s’attendent à une évolution négative. En synthèse, l’évolution attendue penche seulement très légèrement vers le positif, et surtout les hôteliers n’anticipent pas une évolution trop marquée : parmi ceux qui anticipent une hausse, 24% l’attendent “légère”, et le constat est le même pour ceux qui anticipent une baisse (22%).

Ces anticipations des professionnels français viennent confirmer les prévisions d’activité (TO/PM/RevPAR) 2015/2016, calculées précisément segment par segment pour la France et Paris par MKG Hospitality sur la base de ses données historiques (accéder au rapport ou en télécharger une version de démonstration) .

L’incertitude qui plane encore n’est toutefois pas un frein à la réalisation de projets pour la majorité des personnes sondées. Elles sont ainsi 51% à prévoir de mettre en place des actions et des projets au sein de leur établissement en 2015. Il s’agit pour la plupart de travaux de rénovation, de mise aux normes ou d’amélioration du produit, cités par 43% des hôteliers répondants. Une part importante des professionnels (30%) souhaite également investir davantage pour la commercialisation de leur établissement, sur Internet comme sur les canaux traditionnels, alors que 20% d’entre eux veulent agir pour le renforcement de leurs services. Plus minoritaires, d’autres hôteliers comptent, quant à eux, travailler sur la mise en place d’animations et d’offres spéciales (12%) et sur la fidélisation de leurs clients (5%).

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :