Les délais de livraison dépassent les 6 mois chez Volkswagen, et ce ne sont pas les seuls

Les délais de livraison dépassent les 6 mois chez Volkswagen, et ce ne sont pas les seuls

En espérant une livraison avant fin 2022, votre projet semble assez compromis. Enfin, tout dépend de la marque, du modèle et de la finition que vous avez choisie.

Dans une interview accordée au Financial Times, Hubert Diess, CEO du groupe Volkswagen, a indiqué que le groupe avait « quasiment épuisé son stock de véhicules électriques pour l’Europe et les États-Unis ». Cette annonce concerne toutes les marques du groupe : Audi, Volkswagen, Skoda, qui voient leurs délais s’allonger. Les carnets de commandes sont pleins pour 2022, Volkswagen compte plus de 300 000 commandes en attente et s’attend à avoir enregistré plus de 700 000 commandes d’ici la fin de l’année. Les livraisons sont désormais estimées pour 2023.

La situation n’est pas réservée au groupe Volkswagen, on peut l’observer également pour d’autres constructeurs. Entre une production en berne, faute de composants, et une demande forte des consommateurs, l’industrie automobile patine. Poussée par la hausse des carburants, les incitations fiscales, voire les obligations à changer de véhicule pour ceux vivant en Zones à Faibles Émissions (ZFE), les consommateurs qui veulent acheter un véhicule électrique neuf se trouvent face à des délais pouvant rapidement atteindre 6 à 12 mois, et même beaucoup plus.

Quelles sont les causes de ces retards ?

C’est toujours la pandémie de covid qui a le mauvais rôle de l’histoire. Elle est le point de départ de la pénurie des semi-conducteurs pour l’automobile. Dans une industrie qui a tout misé sur la production à flux tendu et sur la politique du « just in time » pour la livraison des différentes pièces, le moindre grain de sable vient rapidement enrayer la machine.

Même si les constructeurs ont essayé de rationaliser leur production, en réduisant le nombre de finitions disponibles, pour pouvoir sortir les modèles les plus demandés, la production cale. Ils en sont même arrivés à sortir des modèles sans les options vendues aux clients pour régler les blocages en cours. Sans ces semi-conducteurs, les chaînes de production ne peuvent pas fonctionner à plein régime pour satisfaire la demande.

Production véhicule électrique VW ID. // Source : Volkswagen
Production véhicule électrique VW ID. // Source : Volkswagen

Pour ne rien arranger, la guerre en Ukraine est venue se greffer sur une situation déjà précaire. Le groupe Volkswagen est particulièrement impacté par la situation en Ukraine, puisque plusieurs fournisseurs de pièces détachées (dont le faisceau électrique) sont basés dans le pays. Cela a poussé plusieurs usines du groupe à se mettre à l’arrêt pendant plusieurs jours, le temps de trouver une solution.

La politique Zéro Covid, encore en vigueur en Chine, pose toujours de nombreux problèmes notamment à Shanghai. Au-delà de l’usine Tesla toujours très impactée par les confinements successifs, la ville héberge aussi d’autres fournisseurs de pièces. Avec un embouteillage important dans le port de Shanghai, on risque d’avoir des répercussions à long terme.

Tesla Gigafactory Shanghai. // Source : Tesla
Tesla Gigafactory Shanghai. // Source : Tesla

Des voitures pour 2023 pour Volkswagen, BMW, Dacia, et bien d’autres ?

Il est difficile à l’heure actuelle de pouvoir communiquer des délais de livraison réellement fiables. Les constructeurs eux-mêmes se retrouvent à allonger les délais initialement communiqués aux clients.

Les dates de livraison sont amenées à varier selon les modèles, mais aussi les finitions et les options sélectionnées. N’hésitez pas à demander à votre concessionnaire les délais actuels avant de commander. Parmi les modèles qu’il sera difficile à obtenir avant fin 2022, on trouve :

  • Gamme ID de Volskwagen
  • Skoda Enyaq
  • Audi Q4 e-tron
  • Dacia Spring
  • BMW iX et I4
  • Mercedes EQA
  • Kia EV6 et Hyundai IONIQ 5 (victime de leur succès)
  • Tesla Model 3 (hors Performance) sont passés à des livraisons en 2023
  • Volvo C40 et XC40 sont aussi au-delà de 6 mois d’attente

Certains constructeurs semblent moins impactés sur ces délais rallongés. Les Peugeot e-208 / e-2008, Opel Corsa-e et autres Citroën électriques semblent conserver des délais plus courts. Des marques chinoises s’en sortent bien aussi comme Aiways ou MG (même si certains modèles sont plus longs à attendre). Pour d’autres constructeurs, il est difficile d’avoir de la visibilité sur les délais de livraison actuels.

Il n’est pas si simple d’acheter un nouveau véhicule électrique en 2022, en espérant l’obtenir rapidement, et la situation risque de mettre un long moment à se résorber. Il va falloir se montrer patient, et ceci est aussi valable pour les véhicules hybrides et thermiques.

Source Numérama

Partgagersur :

Plus d'articles

Pénurie de main-d’œuvre : quels métiers recrutent le plus dans votre région ?

Des postes d’aides-soignants, de chauffeurs, de maçons, de vendeurs sont disponibles partout en France. Retrouvez sur notre cartographie les secteurs les plus porteurs et les

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :