Corinne VEYSSIERE: Interwiew

Corinne Veyssiere, présidente de l’Association des Gouvernantes Générales de l’Hôtellerie et Gouvernante Générale du SHERATON Paris Airport

Corinne VEYSSIERE: Interwiew

 

Corinne Veyssiere, présidente de l’Association des Gouvernantes Générales de l’Hôtellerie et Gouvernante Générale du SHERATON Paris Airport

Corinne VEYSSIERE: Interwiew
Pouvez-vous nous présenter l’AGGH Madame Veyssiere ? Quelle est votre organisation et quels sont vos projets ?

L’association des Gouvernants (es) Général (es) de l’hôtellerie a été créée sur la Côte d’Azur, en 1977, par Nicole Spitz.

À ce jour l’AGGH est représentée au niveau national par 130 membres répartis sur la France entière et elle représente environ 12 000 chambres sur l’île de France et le grand Ouest, 3200 sur la Côte d’Azur et 1 500 sur la région Rhône-Alpes.

L’association a pour but de :

– Créer et maintenir un contact permanent entre les membres
– D’organiser des présentations dans les écoles hôtelières, centres de formation et universités pour valoriser le métier et partager nos vécus professionnels
– Établir un dialogue permanent avec la profession tant sur le plan local, national et international.

L’association travaille en étroite collaboration avec ses 50 partenaires dans le but de faire évoluer les procès et les outils de travail.
Lors de réunions de travail les membres partagent leurs diverses pratiques professionnelles, ils sont le moteur de divers projets et dossiers comme par exemple :

– La mise en place de l’Aqua nettoyage au sein du département housekeeping
– Comment travailler avec un prestataire de service et la création du blog sur le site du journal de l’hôtellerie restauration

L’AGGH organise pour ses membres des journées de travail sur des thèmes d’actualité comme par exemple la pnl, la gestion des conflits et du stress.
En résumé, l’association a pour but de valoriser et représenter la profession et d’en assurer la promotion.
L AGGH est membre de EHA « européen housekeeping association « et développe des liens particuliers avec les autres associations professionnelles.

Voici quelques projets 2013/2014 :

– Organisation du 5e salon professionnel le 14 octobre 2013 à Paris
– Rédaction d’une charte déontologique avec AMFORTH sur le métier de gouvernante
– Etude sur les responsabilités du poste de Gouvernante Générale
– Création du trophée Nicole SPITZ Publication de fiche technique sur le métier
Ouverture de deux antennes AGGH à Biarritz et Strasbourg

Quelles sont les particularités du métier de gouvernante générale ?

Le poste de Gouvernant/Gouvernante Général (e ) est aujourd’hui un poste clef dans le secteur de l’hôtellerie. Ce poste contribue à optimiser la qualité de service dans un établissement hôtelier.

Depuis les 20 dernières années le métier a évolué avec l’apparition de la sous-traitance dans la profession ; le ou la Gouvernant ( e ) a dû s’adapté à cette nouvelle façon de travailler et à du accroitre ses compétences au niveau législatif et droit social car travailler avec ou pour une prestataire de service n’est pas tout à fait pareil, le cœur du métier reste le même mais, la législation sociale, la gestion, l’organisation du département et les relations sont différentes.

Le ou la gouvernant (e ) doit être en permanence en « éveil technologique » à la recherche du plus pour ses clients et ses collaborateurs ce qui accroitra la satisfaction du client externe et interne.

Que dites-vous en général aux jeunes pour promouvoir votre métier ?

Foncez…. ……échangez … dialoguez…… Soyez curieux

Ce métier offre une réelle perceptive de carrière tant au niveau national que international, il est enrichissant, très complet et les divers rencontres m’apportent une énorme satisfaction. C’est un métier plus que formidable. …… Les champs d’action sont très larges :

– Commercial : relationnel client
– Gestion : élaboration et suivi des budgets ( le département Housekeeping est un centre de dépenses)
– Management : recrutement, formation, évaluation
– Achats : produits, matériels
– Appel d’offre : suivi des cahiers des charges avec les prestataires

Le recrutement est-il difficile dans votre profession ?

Oui comme dans beaucoup de professions, mais nous avons la chance d’avoir des écoles, centres de formation, universités qui forment de futurs professionnels. Les formateurs, professeurs qui sont très souvent des anciens professionnels transmettent avec « brio « les facettes du métier, ce qui pour nous professionnels, est capital.
L’excellence est aussi de mise avec par exemple le MOF gouvernant(e)s des services hôteliers. Comment se déroulent les épreuves dans votre catégorie ?

L’ouverture du 3e concours du Mof « Classe Gouvernants (es) des services hôteliers « verra le jour dans les mois à venir. Les épreuves qualificatives auront lieu à l’automne 2014 et les épreuves finales en 2015. La création de ce concours est une « vrai « reconnaissance pour notre métier à ce jour 4 lauréates ont obtenu le titre, j’espère que ce ne sont que les premières d’une longue liste …

Vous occupez un poste d’observation primordial dans l’hôtel, quelles évolutions notez-vous dans les attentes de la clientèle ?

Le monde va de plus en plus vite … et nous professionnels qui recevons la clientèle venant de tous horizons nous devons sans cesse nous adapter et être créatif ……. Pour répondre aux divers demandes et besoins de nos hôtes.
Ce qui est important pour nous professionnels : « rester sincère avec notre client ».

www.aggh.fr & adresse courriel agghnationale@aggh.fr

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :