Congrès internationaux : La France repasse à la 4ème place mondiale, Paris redevient numéro 1

Paris est redevenue en 2023 la ville ayant accueilli le plus grand nombre de congrés internationaux (156 vs 134 en 2022), selon le dernier classement annuel établi par ICCA (International Congress and Convention Association). 5 villes françaises se hissent dans le Top 100 mondial, contre 6 en 2022, malgré la progression de Lyon (30 ème place vs 36). La France, avec 472 grands congrès (= 2022), regagne une place en se hissant au 4ème rang mondial et au 3 ème rang européen. Mais globalement, le marché est encore loin d’avoir retrouvé son activité d’avant la crise sanitaire.

 Les critères de la base de données ICCA

Les événements entrant dans sa base de données sont des rencontres d’associations internationales qui répondent aux critères suivants :

  • Être organisé de manière régulière (les événements ponctuels ne sont pas inclus)
  • Tourner entre au moins 3 pays différents
  • Attirer au moins 50 participants

Par conséquent, le classement ICCA traduit avant tout la taille et le rayonnement international des congrès organisés sur une destination. Il ne reflète pas l’ensemble de l’activité de congrès.

Ainsi, ICCA crédite Paris de 156 grands congrès internationaux sur 2023. Alors que son office de tourisme, Paris Je t’aime, recensait au total 800 congrès pour 1 million de congressistes, dont 47 % de congrès d’envergure internationale.

Le Top 20 mondial des pays organisateurs

Les Etats-Unis conservent leur première place, avec un volume identique à 2022 : 690 congrès internationaux présentiels. L’Italie grimpe à la deuxième place avec le très bon score de 553 congrès, contre 522 en 2022. Il est aussi le seul pays du Top 10 mondial à avoir dépassé son niveau de 2019 (550, 6 ème rang). Du coup, l’Italie passe devant l’Espagne qui a perdu 23 congrès en 1 an (505 vs 528) et qui reste encore très en-deça de son niveau de 2019 (578).

Quant à la France, elle repasse au 4ème rang mondial et au 3 ème rang européen, avec 472 congrès internationaux (idem en 2022), devançant ainsi l’Allemagne. La première puissance économique de l’Europe n’aura accueilli que 463 grands congrès, soit 19 de moins qu’en 2022. Plus inquiétant encore, son activité enregistre un recul de 35 % par rapport à 2019 (463 vs 714).

Mais la France également est encore loin d’avoir retrouvé ses 595 congrès de 2019. Quant au Royaume-Uni, il est davantage encore à la peine. L’ICCA comptabilise seulement 425 grands congrès internationaux tenus dans ses frontières en 2023. Contre 449 en 2023. Et 567 en 2019.

A l’échelle mondiale, toute zone géographique confondue, le marché semble avoir repris quelques couleurs en 2023, avec 10 187 congrès internationaux recensés contre 9 042 en 2022. Mais il laisse encore apparaître un retard de 23 % par rapport à 2019 (13 269 congrès).

Un retard nettement plus élevé que celui du tourisme mondial international. Selon les premières estimations publiées par ONU Tourisme, ses recettes ont atteint 1 400 milliards d’USD en 2023. Soit environ 93 % des 1 500 milliards d’USD engrangés par les destinations en 2019.

Il est légitime de se demander si les grands congrès internationaux en présentiel n’ont pas leur âge d’or derrière eux et n’entament pas désormais un relatif déclin historique.

Source : ICCA (extrait de son ranking 2023)

Paris reconquiert la première place mondiale

Bon an mal an, Paris se situe toujours sur le podium de l’ICCA. 3 ème en 2022 avec 134 congrés organisés, elle repasse cette fois devant Lisbonne et Vienne qui rétrogradent à la 3ème et 4ème place. La capitale autricienne, leader mondial l’an dernier, perd même 21 congrès (141 vs 162).

Cependant, la capitale française est loin d’avoir retrouvé son volume de l’année 2019, qui atteignait 237 événements nationaux. En 2016, elle faisait également mieux qu’en 2023 avec 196 événéments organisés.

Paris devance de peu Singapour. La cité-Etat insulaire a clairement le vent en poupe. C’est le seul leader mondial du Top 10 à améliorer en 2023 (152 congrès vs 141 en 2022) sa performance de 2019 (148 congrès).

Source : ICCA (extrait de son ranking 2023)

L’Europe place forte des congrès internationaux

En 2023, les villes européennes ont accueilli  5 735 congrès internationaux sur les 10 187 recensés par l’ICCA (56 % du total). Le « vieux continent » (en incluant le UK…) organise trois fois plus de grands congrès que les pays d’Amérique du Nord et du Sud (1 873). Ils devancent également très largement la zone Pacifique-Asie (2 041 événements).

Les Européennes n’ont toutefois pas retrouvé leur niveau de 2019 (7 042 événements). Elles sont même en léger retrait par rapport à 2022 (5 749), en raison du recul sur quelques grandes destinations de tourisme de congrès comme Lisbonne, Madrid, Bruxelles ou Londres.

Mais toutes les grandes zones géographiques sont en retrait. Ce sont l’Asie-Pacifique (-32 %)  et les Amériques (-29 %) qui affichent les plus nets reculs (vs -19 % pour l’Europe).

Source : ICCA (extrait de son ranking 2023)

Source HR Infos

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous