Entretien d’embauche : comment bien résumer votre parcours pro

Entretien d’embauche : comment bien résumer votre parcours pro

 

“On commence par votre parcours ?” Passées les premières politesses, la balle est souvent dans votre camp pour commencer à raconter votre histoire pro. Comment bien le faire pour répondre aux attentes du recruteur ?

 

Entretien d'embauche : comment bien résumer votre parcours pro

La question est simple et ne présente pas de piège : en tant qu’acteur principal de votre CV, vous êtes très au courant de ce que vous avez fait ces dernières années 🙂 Pour autant, cet exercice mérite d’être aussi bien préparé que les autres !

Vous avez sans doute été sélectionné sur la base de votre (très bon) CV, le recruteur va logiquement vouloir découvrir ce qui se cache entre ses lignes et en savoir plus sur vos expériences et vos réussites passées. Votre objectif ? Expliquer pourquoi vous êtes la bonne personne pour le poste en évitant de détailler à l’excès !

 

Un CV personnalisé pour le poste

Vous n’aviez pas personnalisé votre CV avant de répondre à l’offre d’emploi ? Il n’est pas trop tard pour bien faire : reprenez votre document, relisez l’offre et voyez comment le premier peut répondre point par point aux attentes énoncées par le recruteur. Même si vous n’allez pas refaire votre CV pour l’entretien, vous serez plus à l’aise de l’avoir observé sous cet angle en amont de la rencontre.

Une fois que vous aurez bien compris les missions associées au poste et les compétences clés recherchées, vous pourrez identifier à quels moments de votre carrière (et de vos études) vous avez déjà répondu à des besoins identiques.

 

Trouver le juste équilibre entre trop et trop peu

Quand vous vous arrêtez sur les points que vous jugez importants, vous devez trouver un juste équilibre entre en dire trop et pas assez : en entrant dans les détails, vous aidez le recruteur à bien comprendre les tenants et aboutissants de vos expériences passées, mais à trop en faire, vous risquez de le perdre.

 

Tenez bien compte de vos missions et réussites en tant qu’individu et des projets d’équipe auxquels vous avez participé : pour le recruteur, ils sont tout aussi importants les uns que les autres. Les premiers valorisent votre esprit d’initiative, votre créativité et votre autonomie, tandis que les projets initiés en équipe montrent que vous savez travailler avec les autres et trouver votre place au sein d’un groupe.

 

Comment mettre en valeur les points-clés de votre parcours

Focalisez-vous sur la liste suivante :

 

 

    • des exemples concrets : n’hésitez pas à avancer des chiffres, les recruteurs adorent ça ! Une évidence quand on candidate à un poste de commercial, mais c’est aussi valable pour la plupart des autres postes. A titre d’exemple, si vous avez organisé un événement, vous pouvez mentionner le nombre de participants par rapport à la jauge attendue, mais aussi le nombre de partenariats, de retombées dans la presse…

 

    • une grille de lecture en trois points : pour chaque expérience notable, décrivez la situation de départ et le besoin lié, puis la stratégie initiée et les actions mises en place et, pour finir, les éventuels obstacles rencontrés et les solutions qui ont permis d’avancer et de finaliser votre projet.

 

    • des compétences à décliner : si vous êtes jeune diplômé ou avez peu d’années d’expérience, montrez comment les rôles que vous avez déjà endossés et les compétences que vous avez mobilisées vous seront utiles dans le poste à pourvoir.

 

Après l’entretien, tout n’est pas fini : si vous avez le sentiment d’être passé à côté d’un point important ou d’un chiffre clé, n’hésitez pas à donner l’information au recruteur dans un mail de remerciement. A condition toutefois que l’entretien se soit bien passé !

 

Quand le recruteur appuie là où ça fait mal

Vous n’êtes pas à l’aise avec toutes les étapes de votre parcours pro ? Raison de plus pour bien anticiper et trouver les mots qui vous permettront de répondre sereinement aux questions du recruteur. Que vous ayez connu une période de chômage inconfortable ou fait le choix d’un congé parental de plusieurs années, ne vous dévalorisez pas ! Et gardez aussi en tête que l’entretien d’embauche est aussi l’occasion pour les candidats d’évaluer à quel point ils s’épanouiront dans une structure. Si le recruteur insiste d’une manière désagréable sur un trou dans votre CV ou un choix de vie, c’est peut-être un signe que vous ne serez pas en phase avec l’état d’esprit de son entreprise !

 

Source Régions Job

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :