10 choses à savoir pour commander du vin au restaurant

Regardez les vins servis au verre Vous y trouverez souvent de quoi accompagner un repas simple, et satisfaire les préférences de chacun des convives, sans avoir à acheter une bouteille entière. S'il n'y a pas de vin au verre sur la carte, posez la question au personnel de salle : il peut y avoir des cuvées "maison" disponibles dans des petits volumes.

10 choses à savoir pour commander du vin au restaurant

 

Sommelier ou pas, commander un verre ou une bouteille de vin au restaurant ne devrait pas être quelque chose de compliqué. Si vous avec encore quelques hésitations et appréhensions face à une carte des vins, voici 10 astuces qui pourront peut-être vous aider.

10 choses à savoir pour commander du vin au restaurant

Regardez les vins servis au verre
Vous y trouverez souvent de quoi accompagner un repas simple, et satisfaire les préférences de chacun des convives, sans avoir à acheter une bouteille entière. S’il n’y a pas de vin au verre sur la carte, posez la question au personnel de salle : il peut y avoir des cuvées “maison” disponibles dans des petits volumes.

Renseignez-vous sur l’origine des vins
Quand il s’agit de vin au verre ou en pichet, avec un sobre intitulé “vin de la maison” ou “cuvée du patron”, il peut être utile de demander des précisions sur l’origine du vin. Provient-il de chez un vigneron local ? Du négoce ? Est-ce une cuvée du grossiste ? De même, si vous avez des doutes sur la provenance d’une référence (par exemple si seule l’appellation est mentionnée), posez des questions au personnel, qui est censé avoir des réponses sur le sujet.

Pour le vin au verre, demandez quand la bouteille a été ouverte
Une journée voire deux seront des réponses acceptables pour des vins rouges, mais si vous prenez un verre de vin pétillant, une bouteille ouverte au service précédent risque de vous décevoir, surtout s’il s’agit d’un verre de Champagne dans un grand restaurant.

Echangez avec le sommelier
Le sommelier est un professionnel qui a pour unique mission lors du service de vous écouter et faire en sorte que vous appréciiez le vin qui vous est servi avec le repas que vous avez choisi. C’est généralement une personne enthousiaste, qui aime son métier, et sera ravi-e de vous faire profiter de ses conseils et de partager ses connaissance avec vous. Informez également le sommelier du prix que vous comptez mettre dans une bouteille (soit directement soit en faisant référence à des cuvées ayant des prix similaires) pour l’aider dans sa tâche.

Goûtez le vin
La règle veut que le personnel fasse goûter le vin en quête d’éventuels défauts à la personne qui l’a commandé. Les défauts recherchés sont principalement le goût de bouchon, l’oxydation, ou plus généralement si le vin semble ne pas être “en bon état”. Il arrive aussi que ce soit le sommelier qui goûte à votre place. Dans tous les cas, si vous avez un doute sur la qualité du vin, n’hésitez pas à en faire part !

Assurez-vous que le vin est à la bonne température
Quand vous goûtez, il ne s’agit pas seulement d’identifier les défauts : rappelez-vous qu’un élément crucial dans la dégustation du vin est la température de service. Si bon nombre de restaurants sont à la page, il arrive encore de tomber sur des vins trop chauds. S’ils sont trop froids, vous pourrez toujours attendre quelques minutes qu’ils se réchauffent, mais les vins servis trop chauds mériteraient un passage par la case rafraîchissement !

Surveillez la quantité servie
Il est rare qu’on ait à se plaindre, mais certains gérants peu scrupuleux peuvent servir de “petits” verres de manière délibérée. Si la carte mentionne des verres de 10 ou 15cl, remplir un quart de verre ballon ou de verre tulipe standard ne suffira pas. Le niveau devrait être au moins à l’endroit où le verre est le plus large.

Assurez-vous que le vin est servi avant le plat
Pour en profiter du mieux possible, demandez à ce que le vin soit servi en premier : vous pourrez alors le découvrir tranquillement, le déguster, avant de voir comment il interagit avec le plat. Evidemment, il vaut mieux en garder et ne pas tout boire avant l’arrivée du plat, mais il serait fort dommage de faire l’inverse, et d’avoir déjà le palais saturé par les saveurs du mets au moment de découvrir le vin.

Essayez de respecter un certain ordre de service des vins
Du plus léger au plus puissant, en commençant donc par du blanc sec avant de passer au vin rouge. Il existera toujours des exceptions, mais un Riesling fera toujours pâle figure après un verre de Cahors ou de Bordeaux rouge !

Le plus important : faites-vous plaisir !

Partgagez

Plus d'articles

La bienveillance chez GE RH Expert

Valeurs culturelles et sociétales de notre marque employeur Chez GE RH Expert, la valeur la plus importante dans les relations humaines est la bienveillance. Nous

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :