Une apprentie pâtissière aux doigts d'or remporte le concours junior du Salon du chocolat

Cynthia Yem n'a que 18 ans. Sa première envie était de devenir coiffeuse. Un stage en troisième dans une pâtisserie l'a fait changer d'avis.

Une apprentie pâtissière aux doigts d’or remporte le concours junior du Salon du chocolat

 

Le concours La Cabosse des Volcans récompensait, hier, au Salon du chocolat et gourmandises, les plus belles réalisations des apprentis et des professionnels. Cynthia Yem a remporté le concours Le cabosse des Volcans dans la catégorie juniors.

Une apprentie pâtissière aux doigts d'or remporte le concours junior du Salon du chocolat

Cynthia Yem,le gagnante du concours La Cabosse des Volcans dans la catégorie des juniors. – photo franck boileau

Le premier sens sollicité lorsque l’on franchit les portes de la Grande Halle d’Auvergne est l’odorat. Le chocolat encore chaud, diffuse une odeur à laquelle il est difficile de résister. Juste après, vient la vue. Les stands garnis de tablettes colorés, mais surtout les sculptures, érigées fièrement dans de petites loges.

Une trentaine d’œuvres alléchantes
Sur le thème des contes et légendes, le concours La Cabosse des Volcans regroupe une trentaine de pièces. Réalisées par des professionnels, mais surtout par des apprentis plus nombreux, ces ‘uvres sont la démonstration d’un savoir-faire acquis par l’expérience. « Il faut sept années d’études et d’apprentissage pour devenir maître artisan chocolatier. Dans les métiers de l’alimentation, c’est le cursus le plus long », explique Martial Ray, patron de la pâtisserie chocolaterie La Chomière située à Clermont. L’une de ses jeunes apprenties vient tout juste de gagner le concours dans la catégorie des juniors.

« C’est le côté artistique qui m’a plu »
Cynthia Yem n’a que 18 ans. Sa première envie était de devenir coiffeuse. Un stage en troisième dans une pâtisserie l’a fait changer d’avis. « Je suis très gourmande, mais c’est surtout le côté artistique et minutieux de la pâtisserie qui m’a plu. » Avec son prix en poche, Cynthia semble avoir toutes les chances de réaliser son projet, devenir chef pâtissier dans un grand restaurant.

Pratique. Chocolat et gourmandises, le salon en Auvergne, à la Grande Halle d’Auvergne. Ouvert samedi jusqu’à 19 heures et demain dimanche, de 10 heures à 18 heures. 6 euros l’entrée, gratuite pour les moins de 12 ans.

Guillaume Sauzer
locale@centrefrance.fr

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :