Un Center Parcs en Chambaran Roybon

Un Center Parcs en Chambaran

Un Center Parcs en Chambaran

A Roybon, dans l’Isère, la tension monte autour de la construction d’un village de vacances. D’un coté les défenseurs de la foret de Chambaran, de l’autre, ceux qui misent sur la création de centaines d’emplois.

Un Center Parcs en Chambaran Roybon

On en parle depuis plusieurs années. Le projet consiste à implanter dans le bois des Avenières, sur les hauteurs de Roybon, un Center Parcs, village de vacances nouvelle génération. Il en existe déjà 19 en Europe, dont 4 en France. Les Center Parcs sont des structures imaginées et réalisées par le groupe Pierre et Vacances. Il s’agit de villages piétonniers composés de cottages en bois, au cœur de la nature, avec un grand centre aquatique et de loisirs dédié particulièrement aux familles.

Le Center Parcs de Chambaran, qui serait déployé sur 200 hectares, prévoit 1 000 cottages bien intégrés au paysage. Le domaine, créé dans un souci de préservation de la biodiversité locale et de l’environnement, sera ouvert toute l’année et dynamiserait fortement l’économie locale avec à la clé, la création de 700 emplois non délocalisables. Quant aux retombées touristiques pour l’Isère et la région, elles sont évidentes.

Le nom de Chambaran donné à ce nouveau Center Parcs donnerait une grande notoriété à un territoire injustement méconnu. Le Conseil général de l’Isère et la mairie de Roybon, avec la communauté de communes de Bièvre-Valloire sont parmi les soutiens les plus actifs du projet. En 2007, alors que le président du groupe Pierre & Vacances hésitait encore entre la Saône-et-Loire, la Drôme et l’Isère pour réaliser son 5e village-vacances de France autour de la nature, 
André Vallini avait mobilisé le Conseil général pour décrocher cette implantation.

L’ouverture est prévue pour le 1er semestre 2017. Suite à de nombreux recours juridictionnels, le Conseil d’Etat a validé définitivement le permis construire et l’arrêté de défrichement. Les dernières autorisations concernant la loi sur l’eau et les espèces protégées sont en cours d’instruction et devraient être délivrées dans le courant de l’automne 2014.

L’OPPOSITION:

La marche des opposants au Center Parcs de Roybon, en Isère

Ce dimanche 16 novembre, nouvelle manifestation contre le projet d’implantation d’un village vacances Center Parcs dans les Chambaran, sur la commune de Roybon. Les militants écologistes restent mobilisés trois semaines après les premiers travaux de défrichement sur le site.

Le collectif « Pour les Chambaran sans Center Parcs (PCSCP) » a organisé une nouvelle manifestation sur le site du projet. Environ 500 personnes ont défilé et déployé des banderoles. Ils dénoncent toujours le comportement du préfet de l’Isère qui a donné son feu vert pour l’implantation de ce projet « de tourisme de masse », alors que l’enquête publique avait donné un avis négatif. De nouveaux recours ont été déposés depuis. Malgré cela, le 20 octobre, les travaux ont commencé avec le démarrage du défrichement du terrain. Ce jour-là, les opposants avaient manifesté bâillonné.

Face à ces militants motivés par des considérations écologiques, des habitants de la commune de Royon ont lancé par ailleurs un mouvement pour soutenir ce projet.

Reportage Joëlle Ceroni et Dominique Bourget

Défilé des opposants au Center Parcs

Intervenants : Stéphane Peron, Pdt Assoc « Pour les Chambaran SANS Center Parcs »; Pierre Meriaux, Conseiller Régional EELV; Daphné, Collectif « désobéissance civile »

 

 

 

A la Une, Emploi, Hôtels, Tourisme