McDonald's, la Grande Evasion Fiscale

McDonald's, la Grande Evasion Fiscale

McDonald’s, la Grande Evasion Fiscale

La chaîne de restauration rapide McDonalds est accusée par plusieurs fédérations de syndicats européens et une organisation caritative d’avoir mis en place en Europe un montage financier et juridique qui lui aurait permis d’éluder entre 2009 et 2013 pour plus d’un milliard d’euros d’impôts, principalement en France.

 

McDonald's, la Grande Evasion Fiscale

En Europe, McDonald’s est la plus grande entreprise de restauration rapide avec 7850 restaurants et un chiffre d’affaires de plus de vingt milliards d’euros. Une imposition dans les pays où l’activité est exercée aurait permis aux différentes administrations fiscales de récolter au total plus d’un milliard d’euros d’impôts en plus de ce que McDonald’s paie déjà. Au lieu de cela, la chaîne a déboursé une somme de 16 millions d’euros en faveur du fisc luxembourgeois. C’est en tout cas ce qu’affirment dans un communiqué commun une organisation caritative et trois fédérations de syndicats européens représentant des salariés de l’alimentation ou des services, publics ou privés.
Plusieurs centaines de millions d’euros d’impôts en moins en France

Selon ces syndicats, c’est le fisc français qui enregistre le manque à gagner le plus important, entre 400 et 700 millions d’euros sur quatre ans. Ils affirment que McDonald’s ponctionnerait le chiffre d’affaires de ses restaurants et enverrait tout au Luxembourg via la Suisse. Avec comme résultat un taux d’imposition très réduit, soit 1,4% ce qui représente 16 millions d’euros en impôts sur 288 millions de dollars de bénéfice en 2013.

Pierre Benazet

A la Une, Restaurants