Le retour en force du « team building » en entreprise

Deux ans de pandémie et de télétravail ont bousculé le rôle des manageurs et redéfini la nature des liens entre salariés et employeur. Caisses à savon, jeux de piste et escape games suffiront-ils à ressusciter l’esprit d’équipe ?

JULES LE BARAZER

Etre salarié au sortir d’une pandémie peut mener à tout. Tenter de se photographier en groupe près d’un goéland qui s’envole dès qu’on l’approche, former à plusieurs un logo humain de l’entreprise, corps tordus en tous sens, ou se filmer traversant en file indienne, pieds nus, un passage piéton, tels les Beatles sur la pochette d’Abbey Road – et essuyer le commentaire goguenard d’un passant : « Vous manquez un peu de cheveux, messieurs ! »

Au centre-ville de La Rochelle, sous un ciel ensoleillé, ils sont soixante-dix à s’agiter par équipes, chronomètre en main, pour relever des défis loufoques. Au beau milieu d’un séminaire de trois jours, cette après-midi de team building (« renforcement d’équipe ») est voulue par Catana, le fabricant des catamarans Bali, après deux années de réunions à distance puis une explosion des ventes poussant à recruter à tout-va.

D’âges et de nationalités variés, la petite troupe se prend étonnamment au jeu obligatoire. La glace se brise entre inconnus, des stratégies communes s’élaborent, dans un anglais de survie commerciale.

« On s’était déjà parlé au téléphone mais, maintenant, on n’utilisera plus le même ton », sait déjà Mathilde, avec une énergie de meneuse, qui a sympathisé avec une homologue portugaise. Son équipe compte aussi Cyrille, quinquagénaire, concessionnaire pour la marque dans la ville. « On ne vous mettra pas sur TikTok, promis ! Allez… Bon, 100 euros par personne ? », propose-t-il, en désespoir de cause, à une bande d’ados croisée en ville, peu pressée de rejoindre une chorégraphie filmée. Peine perdue…

« On joue mais on échange, une dynamique s’installe, on partage les valeurs de l’entreprise…

La suite sur Le Monde

Partgagersur :

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :