Le groupe LVMH rachète l’institution parisienne « Chez L’Ami Louis »

Le numéro un mondial du luxe a annoncé le 20 juin le rachat de “Chez L’Ami Louis”, restaurant qui fête son centenaire cette année, situé dans le troisième arrondissement, connu pour sa cuisine du terroir et couru par les célébrités et les personnalités politiques. Ce bistrot traditionnel, aux portions et aux tarifs très élevés, de surcroît très rentable, rejoindra la division LVMH Hospitality Excellence, qui regroupe notamment les hôtels Cheval Blanc et le groupe Belmond composé de grands hôtels (Cipriani, Copacabana Palace…) et de trains Orient-Express.

L’enseigne du restaurant Chez l’Ami Louis, au 32 Rue du Vertbois, Paris 3 ème, dans le quartier Arts et Métiers. Photo : Google.

Bernard Arnault disposait-il déjà d’un rond de serviette « Chez L’Ami Louis » ? Le communiqué de son groupe ne le précise pas…

Mais si le patron de LVMH a fait au moins un repas sur place, sans doute avait-il remarqué la présence en très bonne place sur la carte des vins, à la page Saint-Emilion, de quelques crus de Château Cheval-Blanc (que LVMH co-détient avec les héritiers d’Albert Frère), facturé entre 1 260 euros pour un millésime 2003 et 4 000 euros pour un 1990.

Autant dire que LVMH ne rachète pas seulement un bistrot mais une adresse haut de gamme et « iconique » dans le petit cercle parisien de la restauration de tradition et de qualité.

« Cette institution parisienne, longtemps restée dans la même famille, a bâti sa réputation autour de la générosité de ses plats et de la qualité exceptionnelle de ses approvisionnements », indique le communiqué de LVMH. « Le sourcing des produits se réalise auprès de petits éleveurs et de maraîchers fidèles à l’établissement depuis plusieurs générations » , selon LVMH qui « veillera à préserver le caractère unique et l’identité familiale de ce restaurant

L’ancien président Jacques Chirac était notamment un habitué des lieux et y avait dîné avec les époux Clinton lors d’une visite officielle en France en 1999.Du côté des stars, s’y sont notamment attablés Catherine Deneuve, David Beckham et Mel Gibson.

Sur le compte Instagram du bistrot, on aperçoit aussi les acteurs de Matrix, Keenu Reeves et Lawrence Fishburne. Et le légendaire réalisateur Francis Ford Coppola, habitué des lieux semble-t-il.

Situé dans le 3e arrondissement de Paris, ce « restaurant hors-norme », au « service digne des Tontons Flingueurs », se distingue par ses  «portions géantes » et ses  «prix de folie », selon le critique gastronomique Gilles Pudlowski, cité par l’AFP.

Il fait partie de la catégorie « coup de coeur » du dernier classement britannique World’s 101 Best des meilleurs restaurants de steaks paru en mai 2024.

Très rentable, l’Ami Louis

Ce qui ne gâchera pas l’appétit d’investissement profitable de LVMH, c’est que l’établissement, réputé entre autres pour ses confits de canard froid et chaud, n’a rien d’un canard boiteux…

Selon les données publiques de bases financières, la société Les Amis de l’Ami Louis a réalisé sur son dernier exercice (clos le 31 août 2023) un chiffre d’affaires de 3,7 millions d’euros, en progression de 7,8 % par rapport à l’exercice 2022.

Sa  rentabilité apparait très bonne. Avec un taux de marge brute de 63,5 % (2,36 M€) et un EBITDA – EBE de 21,4 % (794 000 k€, en hausse de 13 %). Pour arriver à un résultat net de 720 K€, en hausse de 7,9 %.  Des résultats presque proches de ceux du groupe de luxe.

Les actionnaires principaux de la société sont son directeur général, Olivier Maurey, 73 ans, détenteur de 50 % du capital, et Martine Guillet de la Brosse (44%).

Extrait de sa carte 

Source :  Trip Advisor – Déso23 – février 2024

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous