Le chômage partiel prolongé jusqu'en décembre pour les professionnels du secteur

Le chômage partiel prolongé jusqu’en décembre pour les professionnels du secteur

Le chômage partiel prolongé jusqu’en décembre pour les professionnels du secteur

Les salariés du secteur du tourisme vont bénéficier du chômage partiel jusqu’en décembre prochain a promis Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État au Tourisme, invité sur franceinfo ce mercredi matin. Les modalités seront revues « selon l’état du secteur ».
Les mesures de chômage partiel seront prolongées jusqu'en décembre annonce Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État au tourisme.
Les mesures de chômage partiel seront prolongées jusqu’en décembre annonce Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au tourisme. © Maxppp – Pascal Proust

Encore un peu de répit pour les professionnels du tourisme après la crise du Covid-19 en France. Le secrétaire d’État au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, invité sur franceinfo ce mercredi matin, promet que le chômage partiel sera prolongé pour les salariés du secteur jusqu’en décembre prochain.

Il était d’abord question de prolongation jusqu’à la rentrée dans un premier temps : « Le chômage partiel se poursuit sur les mêmes modalités que depuis le début de la pandémie pour le secteur du tourisme, jusqu’au mois de septembre » mais le gouvernement continuera finalement jusqu’à la fin de l’année. Jean-Baptiste Lemoyne précise que les modalités seront revues « selon l’état du secteur ».

Le chômage partiel prolongé jusqu'en décembre pour les professionnels du secteur

Une revendication des professionnels du secteur

C’était une revendication des professionnels et notamment de Jean-François Rial, le PDG de Voyageurs du Monde, ce mercredi toujours sur l’antenne de franceinfo car la durée annoncée jusque-là n’était selon lui pas suffisante « pour la plupart des entreprises » du secteur « pour faire face à une baisse d’activité de 80% si cela continue comme ça ».

« Les professionnels du tourisme ont besoin d’un soutien dans la durée, parce que pour certains, ça va être parfois peut-être quasi une année blanche et il va falloir tenir jusqu’au début de la saison prochaine, au mois de mars 2021 », continue le secrétaire d’Etat au Tourisme.

« On a mis 18 milliards d’euros sur la table en mesures de soutien d’investissement », souligne Jean-Baptiste Lemoyne qui ajoute que le soutien du gouvernement s’est notamment traduit par « près de 9 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat », qui iront « directement au secteur du tourisme, à l’hôtellerie, à la restauration ».

Source France Bleu

 

A la Une, Emploi

Laisser un commentaire