Le chef étoilé Michel Troisgros dézingue "Top Chef" et parle de "tromperie"

Le chef étoilé Michel Troisgros dézingue « Top Chef » et parle de « tromperie »

 

« C’est pas comme ça que ça se passe dans les cuisines. On ne court jamais dans une cuisine. Jamais. Il n’y a pas de chro­no­mètre dans une cuisine. »

Le chef étoilé Michel Troisgros dézingue "Top Chef" et parle de "tromperie"
Depuis quelques années, les émissions culinaires pullulent sur le paysage audiovisuel français. Et si beaucoup de grands chefs étoilés, comme Philippe Etchebest, Jean-François Piège ou encore Yannick Alléno se prêtent volontiers aux « guerres des restaurants » et autres « épreuves de la dernière chance », certains de leur confrères sont plus mesurés, voire même carrément critiques.

C’est le cas du chef triplement étoilé Michel Troisgros. Invité de l’émission « Thé ou café » sur France 2, le Roannais a d’abord expliqué pourquoi il a refusé de participer à « Top Chef », l’émission phare de M6. « Parce que d’abord il faut passer un mois de tour­nage à Paris et que je peux pas quitter mon restau­rant », a-t-il expliqué avant d’attaquer durement le programme télévisé, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.
« Je pense que c’est très scéna­risé. Je pense qu’on s’éloigne de la vérité de la cuisine » détaille Michel Troisgros: « J’ai un regard peut-être un peu critique là dessus mais quand je regarde ce qu’il s’y passe, j’ai l’impres­sion d’une trom­pe­rie ». Et le chef étoilé d’argumenter: « C’est pas comme ça que ça se passe dans les cuisines. On ne court jamais dans une cuisine. Jamais. Il n’y a pas de chro­no­mètre dans une cuisine. »

http://dai.ly/x5ga17o

 

Et visiblement, Michel Troisgros n’est pas le seul à se lasser de l’émission de M6. Le programme réalise, en effet, des audiences médiocres avec quelques 2,7 millions de téléspectateurs devant leurs écrans en moyenne.

Huffington Post

A la Une, Grands Chefs, Restaurants