France : La pizza en nette perte de vitesse

France : La pizza en nette perte de vitesse

Si les Français en consommeront, sur l’ensemble de l’année, quelque 745 millions d’unités, la pizza souffre, outre-Atlantique, d’une flagrante baisse de popularité.

 

France : La pizza en nette perte de vitesse

 

Selon une récente étude du cabinet Gira Conseil, 50 millions de pizzas supplémentaires avaient ainsi été avalées durant l’année 2015, soit 9 % de plus qu’en 2017. Tant le secteur de la restauration que celui de la distribution notent une régression des ventes du célèbre produit, au profit des burgers et sandwichs. Conséquence logique : le marché français de la pizza génère désormais un chiffre d’affaires en berne, dépassant à peine les 4,5 milliards d’euros (une diminution de près de 11 % par rapport à 2015).

 

« La France est l’un des deux pays les plus gros consommateurs de pizza par habitant avec les États-Unis. Cependant, la pizza est attaquée par des alternatives plus ou moins traditionnelles et plus ou moins haut de gamme, analyse, dans un communiqué, Bernard Boutboul, directeur général de Gira Conseil. Il faut avouer que ses différentes tentatives d’innovations ces dernières années n’ont pas rencontré un franc succès. De plus, on sait aujourd’hui qu’un produit de masse qui ne se remet pas en question en permanence amenuise ses chances de rester leader des ventes. »

L’étude complète de Gira Conseil peut être commandée via le lien suivant : giraconseil.com

A la Une, Restaurants