La Fédération internationale des Logis entre au Directoire de l’Umih

La Fédération internationale des Logis entre au Directoire de l’Umih

 

Roland Héguy, président confédéral de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie), et Fabrice Galland, président de la Fédération Internationale des Logis (Fil), ont annoncé le 27 septembre un rapprochement partenarial entre leurs deux organisations.

 

 

La Fédération internationale des Logis entre au Directoire de l’Umih
Roland Héguy, président confédéral de l’Umih, et Fabrice Galland, président de la Fédération Internationale des Logis, lors de leur conférence de presse organisée le 27 septembre à l’hôtel Les Jardins de Villiers à Paris (17ème).

Rapprochement concrétisé dès aujourd’hui, dans une première étape, par l’entrée de Fabrice Galland au sein du directoire de la Confédération.

Cette alliance entre la 1ère organisation professionnelle de l’hôtellerie-restauration (avec environ 30 800 entreprises adhérentes comptant près de 190 000 salariés) et le 1er réseau de restaurateurs-hôteliers indépendants en Europe (2 300 hôtels dans 8 pays, dont 2150 en France) marque leur volonté commune de  » mutualiser leurs forces, de travailler ensemble sur les sujets majeurs avec comme objectif d’accompagner et défendre la relation avec leurs adhérents ». Ces derniers resteront seuls décideurs de leur appartenance syndicale, une majorité d’entre étant toutefois déjà majoritairement affiliés à l’Umih,affirment les deux organisations.

Dans une deuxième étape, la Fil et l’UMIH signeront d’ici début 2018 une convention de partenariat de services et porteront des positions communes sur six grands dossiers professionnels : « Rétablir les pré-enseignes dérogatoires pour les établissements situés en zone rurale », « alerter sur les graves difficultés rencontrées par les professionnels dans le recrutement de leurs salariés (été, la profession estime que 100 000 emplois n’ont pas été pourvus dans le secteur) , « Réussir le défi de la ruralité », « Développer la formation des salariés »,  » Poursuivre les travaux visant à rééquilibrer les relations avec les OTA » et « Réguler les plateformes de location meublée et de restauration à domicile (non professionnel) »

Fabrice Galland devient dès aujourd’hui le quatorzième membre du Directoire de l’Umih, l’instance de tête qui assure en effet la direction et le fonctionnement de l’UMIH. Le directoire se réunit une fois par mois au siège de l’UMIH, rue d’Anjou à Paris (8 ème). Sont membres de droit : le président et le vice-président confédéral, les présidents des cinq branches professionnelles, le trésorier général, les présidents des deux syndicats associés GNC et SNRPO. Les délégués aux « affaires sociales, emploi et formation professionnelle » et aux « partenariats » participent également au Directoire en tant que membres désignés.

La Fédération internationale des Logis entre au Directoire de l’Umih

Fabrice Galland, président de la Fédération Internationale des Logis
« Pour la FIL il s’agit d’un engagement politique afin de défendre les intérêts de nos hôteliers, adhérents à l’UMIH ou non. Tous les combats que mènent l’UMIH font l’objet d’attentes fortes de la part de nos adhérents et nombreux sont ceux déjà portés par nos Présidents Délégués au niveau départemental. Il est aujourd’hui primordial d’avoir un relai national pour faire prendre conscience des problèmes du terrain aux décideurs politiques et économiques du secteur. Nous attendons beaucoup de cette collaboration et espérons pouvoir ainsi répondre aux inquiétudes de nos affiliés. »

Roland Heguy, président confédéral de l’UMIH
« La marque Logis est très forte auprès des professionnels et de nos clients. Les établissements Logis font partie du patrimoine français. Ils ont un impact important sur la vie économique et sociale de nos territoires. Alors que deux tiers des Logis sont déjà membres de notre confédération, il était normal et évident que nos deux entités se rapprochent et que la FIL rejoigne l’UMIH. Nous avons le même ADN. Nous partageons les mêmes valeurs : celles de la qualité, de l’accueil, de la promotion et de l’aménagement de nos territoires, du respect des produits et du développement des circuits courts. Et nous avons les mêmes préoccupations. »

HR-Infos

A la Une, Hôtels, Restaurants, Syndicats Professionnels