Emploi Hotellerie Tourisme : quels sont les métiers qui rapportent le plus ?

Emploi Hotellerie Tourisme : quels sont les métiers qui rapportent le plus ?

Emploi Hotellerie Tourisme : quels sont les métiers qui rapportent le plus ?

Le marché de l’emploi repart à la hausse dans le secteur du tourisme. Sophie-Caroline Dubois, manager de la division hôtellerie tourisme Page Personnel (PageGroup), fait le point pour TourMaG.com sur les profils recherchés.

 

Emploi Hotellerie Tourisme : quels sont les métiers qui rapportent le plus ?

 

TourMaG.com – PageGroup vient de publier une étude sur les rémunérations en région parisienne qui contient un volet hôtellerie et tourisme. Comment voyez-vous évoluer le marché de l’emploi dans ce secteur ?

Sophie-Caroline Dubois : Le marché de l’emploi reprend des couleurs, c’est très encourageant. Il y a une nette différence entre 2015 et 2017.

En 2015, les candidats avaient du mal à trouver des postes qui correspondaient à leur profil, alors qu’en 2017 la problématique a basculé du côté des employeurs.

Les offres d’emploi fleurissent, et les bons candidats sont vite recrutés.

TourMaG.com – Est-ce général, aussi bien pour l’hôtellerie, le tourisme de loisirs et le tourisme d’affaires ?

Sophie-Caroline Dubois : Dans l’hôtellerie, les événements dramatiques (attentats, ndlr) qui ont eu lieu notamment à Paris, ont ralenti, voire stoppé, l’activité, mais la tendance repart. Le marché de l’emploi reste stable. Malgré tout, il y a toujours de l’activité dans ce secteur, car il y a du turn over.

Le tourisme de loisirs est influencé par les fusions acquisitions, notamment en Ile-de-France. Il reste dynamique. Sur le voyage d’affaires, la tendance est très positive.

 

Sophie-Caroline Dubois, manager de la division hôtellerie tourisme PageGroup - DR

Sophie-Caroline Dubois, manager de la division hôtellerie tourisme PageGroup – DR

TourMaG.com – Dans votre étude (voir tableau ci-dessous) les salaires dans le secteur du voyage d’affaires sont en hausse, tandis que ceux de conseiller, agent de voyages sont en baisse. Comment l’expliquez-vous ?

Sophie-Caroline Dubois : Le salaire de base des conseillers et agents de voyages est en baisse, mais il intègre de plus en plus une part variable. Les employeurs les « challengent » davantage. Pour les motiver, ils intègrent des primes. Ils recherchent des tempéraments plus commerciaux, même dans les call centers.

Certains postes peuvent être proposés à 1 750 € brut par mois avec une part variable très importante. Les BTS tourisme avec une expérience dans la vente en agence ou en call center font partie des profils recherchés. La maîtrise des GDS est importante ou des SBT (self booking tools) dans le voyage d’affaires.

Les agents de réservation B2B et B2C sont aussi recherchés car ils permettent de faire croître l’activité.

TourMaG.com – Et sur la partie tourisme d’affaires, quel constat faites-vous ?

Sophie-Caroline Dubois : Les salaires sont en hausse car les formations dans ce domaine s’étirent jusqu’au Master. Ces formations sont d’ailleurs plus rares, il y a donc une pénurie au niveau des candidats, ce qui tirent les salaires vers le haut.

Et puis le marché corporate repart. Les grandes entreprises font à nouveau voyager leurs collaborateurs.

Néanmoins, nous restons sur un marché où les sociétés veulent faire des économies, et investissent dans le recrutement de travel managers et revenue managers. Elles sont de plus en plus vigilantes quant aux dépenses liées aux déplacements professionnels.

Emploi Hotellerie Tourisme : quels sont les métiers qui rapportent le plus ?

 

De l’autre côté, les TMC (Travel Management Company) recherchent des account managers et conseillers voyages pour leur service clients et servir notamment les PME. C’est un cercle vertueux.

TourMaG.com – L’étude se concentre sur l’Ile-de-France. Que pouvez-vous nous dire sur la province ?

Sophie-Caroline Dubois : Sur la province aussi la tendance est bonne, car elle dépend aussi des sièges qui sont basés en Ile-de-France.

Les entreprises délocalisent pour optimiser leurs coûts – les salaires sont moins élevés – , toucher d’autres bassins d’emplois et diversifier les candidatures. Le marché est moins saturé.

A noter que d’autres métiers liés à Internet sont recherchés : community manager ou channel manager ou chargé de marketing web. Les fonctions liées à l’analyse des ventes et des statistiques (pricing…) sont aussi plébiscitées et les yield managers sont très recherchés.

Les rémunérations dans le tourisme

Cliquez sur l'image pour l'agrandir - DR : PageGroup

Cliquez sur l’image pour l’agrandir – DR : PageGroup

Les rémunérations dans l’hôtellerie

Cliquez sur l'image pour l'agrandir - DR : PageGroup

Cliquez sur l’image pour l’agrandir – DR : PageGroup

 

Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées pour les clients PageGroup en 2016 et 2017, sur les entretiens effectués avec les candidats par les consultants spécialisés, et sur l’analyse de la base de données du groupe. Les salaires sont exprimés en milliers d’euros (k€) et correspondent au brut annuel fixe.

A la Une, Emploi, Groupement d'Employeurs

Laisser un commentaire