Charlie Hebdo : Sodexo rend hommage à un salariés tué dans l'attentat

Charlie Hebdo : Sodexo rend hommage à un salariés tué dans l'attentat

Charlie Hebdo : Sodexo rend hommage à un salariés tué dans l’attentat

Agé de 42 ans et père de deux enfants, Frédéric Boisseau était agent de maintenance dans le groupe et travaillait, le jour de l’attentat contre Charlie Hebdo. Il est la première victime de l’attaque. Les salariés du groupe lui rendent hommage.

Charlie Hebdo : Sodexo rend hommage à un salariés tué dans l'attentat
Profondément bouleversé, le groupe Sodexo, leader mondial des services aux entreprises, présent dans 80 pays, a invité l’ensemble de ses 420.000 collaborateurs à se recueillir jeudi à 14 heures, en hommage à un de ses salariés, Frédéric Boisseau, agent de maintenance tué mercredi dans l’attentat contre Charlie Hebdo.
Michel Landel, le directeur général, a également écrit à l’ensemble des salariés du groupe et en réponse aux témoignages de solidarité, l’entreprise a ouvert ce jeudi matin un compte intitulé «Sodexo: Nous sommes Frédéric», destiné à recueillir les dons de soutien à la famille de Frédéric. Sodexo y contribuera dans une proportion égale à la totalité du montant recueilli.
Agé de 42 ans ans, marié et père de deux enfants de 10 et 12 ans, Frédéric Boisseau travaillait chez Sodexo en France depuis une quinzaine d’année. Il était responsable de l’équipe chargée d’assurer la maintenance du bâtiment, pour le compte de la Régie immobilière de la mairie de Paris ( RIVP), elle-même cliente de Sodexo.
Des extraits d’hommages rendus à Frédéric Boisseau sur l’intranet de Sodexo:
• Sincères condoléances à la famille de Frédéric ainsi qu’à ses proches. Je pense également très fortement à ses collaborateurs et ses collègues. Beaucoup de choses à dire qui se résument à NOUS SOMMES TOUS CHARLIE.
• L’équipe SODEXO Clinique Jeanne d’Arc Lunéville présent les plus sincères condoléances a la famille de Frédéric et a ces proches
• # Je suis Charlie. # Je suis flic. # Je suis Frédéric.
Une pensée à toutes les familles qui ont perdu un proche hier. Pensons à eux à 12h mais aussi dans les prochains jours.
• Aucun mot n’est assez fort pour décrire la peine et l’injustice ressenties en ce moment… Sincères condoléances à tous ses proches.
Sur Twitter aussi, certains collaborateurs ont rendu hommage à leur collègue décédé brutalement.

 

Mathilde Visseyrias

A la Une