Pour attirer leurs compatriotes, des TO japonais vont nettoyer Paris

Pour attirer leurs compatriotes, des TO japonais vont nettoyer Paris

Pour attirer leurs compatriotes, des TO japonais vont nettoyer Paris

 

Les Japonais vont nettoyer Paris. Ramasser mégots, détritus, canettes écrasées qui traînent aux abords de la tour Eiffel. Dimanche, ils seront entre 60 et 80 expatriés, à venir nettoyer les jardins du Trocadéro à Paris. Ne devrions nous pas avoir honte ?

Pour attirer leurs compatriotes, des TO japonais vont nettoyer Paris
Une association regroupant neuf voyagistes japonais lance une opération de nettoyage et d’embellissement des jardins du Trocadéro afin de rassurer les touristes nippons.

L’opération séduction est lancée. Alors qu’en février, Anne Hidalgo, maire de Paris, et Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France, se rendaient à Tokyo pour relancer le tourisme en France, ce dimanche 13 mars, une association de tour-opérateurs japonais va nettoyer les jardins du Trocadéro, en face de la Tour Eiffel, et y planter des cerisiers afin de redorer le blason de la capitale, rapporte Le Figaro.

Un Paris apaisé
Mené par la Paris Tourism Association, une association qui regroupe neuf tours-opérateurs japonais actifs dans l’Hexagone, le projet est co-financé par la compagnie Japan Airlines. Selon Isabelle Bodard, porte-parole de l’organisation citée par Metronews, il s’agit avant tout de « partager un moment de calme et de paix, montrer que Paris est apaisé, que tout va bien. »

Une fréquentation en net recul depuis les attentats
Une initiative qui rappelle le souci de la communauté nippone pour le maintien d’une certaine propreté. Depuis 2007, le mouvement japonais Green Bird s’est implanté à Paris où il opère régulièrement des missions de nettoyage sur les sites touristiques.

Depuis les attentats contre Charlie Hebdo puis ceux du 13 novembre, les touristes nippons boudent la capitale. Selon l’Observatoire économique du tourisme parisien, le nombre de visiteurs japonais a reculé de 23,4% en 2015 par rapport à l’année précédente.

Le mois dernier Anne Hidalgo, maire de Paris, et Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France, se sont rendues la main dans la main à Tokyo pour essayer de relancer le tourisme en France. Les édiles français ne sauraient donc être surpris de l’initiative des professionnels japonais du voyage. Les Parisiens eux-mêmes ne peuvent que se féliciter de cette opération «rues propres», alors que Paris se trouve très loin dans le classement mondial de la propreté des capitales mondiales, la ville de Tokyo arrivant pour sa part chaque année largement en tête.

 

A la Une, Hôtels, Insolite, Tourisme