Un Bar à Serpents Suscite la Curiosité à Tokyo

Le personnel permet à certaines personnes de sortir les reptiles lors de différentes sessions afin de les prendre entre leurs mains, les mettre sur leurs dos ou autour du cou et faire des selfies avec eux.

Un Bar à Serpents Suscite la Curiosité à Tokyo

 

Siroter un soda tout en regardant un reptile dans une boîte en verre, la nouvelle mode japonaise. 

Un Bar à Serpents Suscite la Curiosité à Tokyo

Le Japon a ouvert le Tokyo Snake Center, un nouvel établissement avec des compagnons insolites.

Après les chats, les hiboux, voici les serpents. Le Tokyo Snake Center (ou Snake Cafe) qui a ouvert récemment à Jingumae, dans un quartier branché de Tokyo, attire tous les amateurs de ces reptiles qui en effraient plus d’un. Jaunes, verts, oranges: ils sont environ 35, sont non venimeux et sont installés individuellement dans de grandes boîtes en verre dans les différentes parties de l’établissement.
Pour la somme de 1000 yens (environ 7,5 €), le client peut avoir une boisson et choisir le serpent de son choix, qui sera face à lui dans son espace transparent. Le personnel permet à certaines personnes de sortir les reptiles lors de différentes sessions afin de les prendre entre leurs mains, les mettre sur leurs dos ou autour du cou et faire des selfies avec eux.
«Lorsque le café ferme ses portes, les serpents retournent une salle dans l’arrière-boutique, ils y sont nourris et lavés», a déclaré Hisamitsu Kaneko, le manager du Tokyo Snake Center, au Japan Times.

L’établissement a également eu l’idée de proposer des produits dérivés tels que des mugs, des peluches, des sacs ou encore des cravates.
Tokyo Snake Center Sanpo Sogo Bldg 8F, 6-5-6 Jingumae, Shibuya-ku Tokyo. Ouvert de 11h à 20h tous les jours sauf le mardi.

Le Figaro

 

Partgagez

Plus d'articles

La bienveillance chez GE RH Expert

Valeurs culturelles et sociétales de notre marque employeur Chez GE RH Expert, la valeur la plus importante dans les relations humaines est la bienveillance. Nous

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :