Saint-Martin : le tourisme à terre

Saint-Martin : le tourisme à terre

2,5 millions de touristes viennent à Saint-Martin chaque année. Chaque mois, d’immenses bateaux de croisière déversent des passagers sur ces lieux paradisiaques. Tourisme de masse pour Saint-Martin, villas luxueuses de célébrités pour Saint-Barthélémy.
Saint-Martin : le tourisme à terre
Depuis l’ouragan Irma, ce poumon économique a été réduit à néant. Aéroport endommagé, hôtels et casinos détruits, paillettes balayées… Le secteur du tourisme de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy est à terre. “Pour reconstruire la destination, pas simplement au niveau physique […] mais aussi au niveau de son image, je pense que deux ou trois ans sont nécessaires aujourd’hui pour redonner l’éclat de cette destination”, estime Georges Panayotis, expert en tourisme.

 

[advanced_iframe securitykey=”556723168ef10a53b06e54ed296a1c5225eebebe” iframe width=”544″ height=”306″ src=”//embedftv-a.akamaihd.net/f89eb95bd324fc72abad9446b2cfd126″ frameborder=”0″ scrolling=”no” allowfullscreen></iframe><br /><a href=”http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/saint-martin-le-tourisme-a-terre_2364945.html” target=”_blank”>Saint-Martin : le tourisme à terre</a ]

 

Un manque à gagner énorme

À Saint-Barthélémy, 37% des emplois dépendent du tourisme. C’est bien davantage à Saint-Martin, où 80% des emplois sont directement ou indirectement liés au tourisme, sur cette île aux 2,5 millions de visiteurs par an. L’absence des vacanciers dans les mois à venir représentera un manque à gagner de plusieurs centaines de millions d’euros pour les deux îles et leurs habitants.

Partgagersur :

Plus d'articles

Pénurie de main-d’œuvre : quels métiers recrutent le plus dans votre région ?

Des postes d’aides-soignants, de chauffeurs, de maçons, de vendeurs sont disponibles partout en France. Retrouvez sur notre cartographie les secteurs les plus porteurs et les

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :