Saint-Jean-de-Luz : une équipe de six manageuses à la tête du Grand Hôtel.

Saint-Jean-de-Luz : une équipe de six manageuses à la tête du Grand Hôtel

 
L’établissement cinq étoiles de Saint-Jean-de-Luz est désormais dirigé par une équipe de six femmes amoureuses de leur métier
 
Saint-Jean-de-Luz : une équipe de six manageuses à la tête du Grand Hôtel
 
 
 
 
 

70 salariés en CDI

Point commun entre Marina Chabry, recrutée en 2002 par l’établissement de luxe, et Virginie Terpo, récemment intégrée, et au sein de l’ensemble de l’équipe de direction, l’amour d’un métier exigeant, « très prenant » et où le « souci du détail » prime dans un univers de raffinement.

Un jour certainement, le fait que la direction d’un établissement soit assurée par une équipe féminine ne sera plus une actualité. Dans l’hôtellerie-restauration, comme dans d’autres secteurs, les femmes se frayent un chemin au sein des fonctions supérieures. Depuis que Virginie Terpo a pris la tête de la restauration du Grand Hôtel de Saint-Jean-de-Luz le 25 octobre dernier, la direction de l’établissement cinq étoiles, situé entre le boulevard Thiers et la promenade Jacques-Thibaud, compte désormais une équipe de six femmes. Véronique Allègre exerce la fonction de directrice, Céline Prudhomme est responsable de la thalassothérapie, Audrey Mouroux des ventes, Marina Chabry assume le rôle de gouvernante générale et Valérie Touya celui d’assistante de direction.

Marina Chabry se souvient : « J’étais dans la coiffure et j’ai aussi gardé des enfants. L’arrivée au Grand Hôtel a représenté un changement total de milieu et un défi. Cela m’a beaucoup plu » . L’arrivée de Véronique Allègre au poste de direction date d’octobre 2014, notamment après une expérience au sein de deux établissements cinq étoiles du groupe Barrière à La Baule : L’Hermitage et le Castel Marie-Louise. « Les femmes étaient alors plutôt rares à ce type de poste, cela change. »

 
 
 
 
 

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :