Newrest rachète Isidore Restauration

Newrest rachète Isidore Restauration

Newrest rachète Isidore Restauration

 

Newest Restauration, la filiale de restauration collective du groupe toulousain Newrest, a annoncé le 11 février le rachat de la société normande Isidore Restauration. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

 

 

Newrest rachète Isidore Restauration

Isidore Restauration mène plusieurs activités de restauration collective principalement eb scolaire et en entreprise. Egalement auprès de maisons de retraite, d’hôpitaux, crèches et centres de loisirs. La société gère par ailleurs une cafétéria, le Studio des Vatines (en photo), située sur la zone d’activité de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) où est implanté le siège de la société.

Isidore est une entreprise familiale d’environ 300 salariés, dirigée par Pascale Barat. La société se classe au 16 ème rang des sociétés de restauration collective française, avec un chiffre d’affaires en 2017 (dernier publié) de 24,6 millions d’euros (en croissance de + 1,3 % par rapport à 2016 et de + 16 % depuis cinq ans) et un résultat net de 1,145 millions d’euros (stable sur les cinq derniers exercices).

Cette acquisition complète le maillage territoriale de Newrest Restauration, qui s’est lancé sur ce marché en 2016 après l’acquisition d’Apetito (Nord et région parisienne) puis celle en deux temps de la société Coralys (Sud-Est) : d’abord en 2016 par participation minoritaire d’environ 30 %, puis en 2017 avec le rachat des des titres restant.

Newrest rachète Isidore Restauration

Newrest Restauration s’édifie par de la croissance externe. Son chiffre d’affaires, qui n’est pas communiqué, se montait en 2016 à environ 126 millions d’euros (source magazine Restauration collective). Le groupe vise un objectif de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 5 ans ­­­

Depuis 2016, la restauration collective est devenue l’un des axes de développement stratégique de Newrest en France, qui s’est imposé comme le troisième relais de croissance du groupe sur ce territoire, au côté de ses autres métiers traditionnels que sont la restauration aérienne et à bord des trains.

le logo et le site internet d’Isodore Restauration

A propos de Newrest

Le Groupe Newrest est né en 2005 du rapprochement de Catair (fondé par Olivier Sadran en 1996) et d’Eurest Inflight, ancienne filiale de Compass Group. Compass cède alors le contrôle de Newrest à Olivier Sadran et aux cadres dans le cadre d’un LMBO.

Olivier Sadran (qui est également patron du Toulouse Football Club) co-préside aujourd’hui Newrest avec le Suisse Jonathan Stent-Torriani, ancien dirigeant de Compass Group et Gate Gourmet International.  94,6 % du capital du groupe est détenu par son management (323 collaborateur), Olivier Sadran étant le principal détenteur de parts. Les partenaires minoritaires au capital de Newrest sont Naxicap Partners (3,5%), Duti Participations (1,9%).

Le développement rapide de Newrest repose sur une série d’acquisitions ciblées. Le Toulousain reprenait ainsi en 2010 à Accor la Compagnie des Wagons-Lits. Acquisition oh combien stratégique d’un spécialiste reconnu. Elle a permis au groupe faire un bond dans la restauration ferroviaire en remportant une série de grands contrats sur appel d’offres auprès de la SNCF (et d’autres sociétés ferroviaires par la suite).

En 2013 tout d’abord, pour la restauration à bord des TGV et des InterCités (18 millions de passagers, un marché estimé à près de 900 millions d’euros sur 5 ans), Newrest-Wagons Lits étant actionnaire à 65 % d’une joint-venture constituée avec Elior. Puis en 2015, avec un contrat des Service à Terre pour les Eurostar et Thalys au départ de la gare du Nord à Paris. Et enfin début 2016, avec les services de logistiques (production, avitaillement et désavitaillement) pour les trains TGV, ID-TGV, Intercités et Alleo (trains franco-allemands).

En 2016, Newrest aborde cette fois le marché de la restauration collective en rachetant 100 % de la filiale française du groupe allemand Apetito (30 M€ de CA dans l’hexagone) et en reprenant 34,4 % du capital de la société Coralys  qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 41 millions d’euros, principalement dans les secteurs scolaire et médico-social. Début 2017, Newrest rachetait le reste du capital.

Newrest déclare être le seul caterer à intervenir sur l’ensemble des secteurs de la restauration et des services associés : catering aérien, buy-on-board, duty-free à bord, catering ferroviaire, concessions aéroportuaires et autoroutières, restauration collective, bases-vie et services de support.

 

Source HR Infos

 

A la Une, Cuisine, Restaurants

Laisser un commentaire