Chine : l'Empire Contre-Attaque

Chine : l’Empire Contre-Attaque

 

Les Chinois à la conquête de l’hôtellerie mondiale.Ils multiplient les rachats pour acquérir du savoir-faire et profiter de l’explosion du nombre de leurs touristes.

Chine : l'Empire Contre-Attaque

Hôtel St. Regis à Paris. La chaîne est l’enjeu d’une bataille entre le chinois Anbang et l’américain Marriott pour son rachat.
Ils multiplient les rachats pour acquérir du savoir-faire et profiter de l’explosion du nombre de leurs touristes.

L’offensive de l’assureur chinois Anbang pour racheter 12,8 milliards de dollars l’américain Starwood, à la barbe de Marriott, marque une accélération du désir de conquête de l’empire du Milieu pour l’hôtellerie mondiale.
Après la bataille boursière sans précédent entre le chinois Fosun et l’italien Bonomi pour prendre le contrôle du Club Med – finalement passé sous pavillon chinois -, se dirige-t-on vers une nouvelle bataille au sommet dans l’hôtellerie? Le conseil de Marriott a redit son intérêt pour racheter les marques de son compatriote (St. Regis, Westin, W, Le Meridien, Sheraton). À moins d’un coup de théâtre, il va devoir améliorer son offre s’il veut l’emporter. «Les groupes chinois font une entrée fracassante dans les grandes opérations boursières internationales. Ils ne se cantonnent plus à des deals dans le non-coté».

Chine : l'Empire Contre-Attaque

Alors que leurs compatriotes voyagent de plus en plus à l’étranger, les investisseurs chinois multiplient les rachats dans le secteur.

La guerre des hôtels est-elle déclarée? Alors que l’américain Marriott avait annoncé en novembre dernier le rachat pour 12,2 milliards de dollars de son compatriote Starwood, créant ainsi le leader mondial de l’hôtellerie, avec plus d’un million de chambres, un consortium d’investisseurs mené par un assureur chinois pourrait lui barrer la route. Conduits par Anbang Insurance Group, ces investisseurs viennent de déposer une offre sur le propriétaire des marques St Regis, Westin, W, Le Meridien et Sheraton. Cette nouvelle proposition valorise Starwood à 12,8 milliards de dollars. Dans un communiqué ce lundi, Marriott réaffirme l’engagement de son conseil d’administration pour l’opération. Selon certains experts toutefois, l’arrivée d’une offre concurrente à la sienne pourrait le contraindre à améliorer son prix. Il était prévu que les actionnaires de Marriott se prononcent sur le rachat de Starwood le 28 mars.
Parallèlement, l’assureur chinois Anbang va racheter pour 6,5 milliards de dollars la chaîne d’hôtels de luxe Strategic Hotels and Resorts au fonds Blackstone, qui l’avait acquise il y a seulement trois mois, selon l’AFP. Strategic Hotels and Resorts, basé à Chicago, est une fiducie de placements immobiliers propriétaire de 16 hôtels de luxe représentant près de 7500 chambres. Certains de ses hôtels sont gérés par des chaînes comme Fairmont ou Ritz-Carlton. Fin 2014, Anbang avait racheté le Waldorf Astoria Hotel à New York pour presque deux milliards de dollars. Alors que leurs compatriotes voyagent de plus en plus hors de chez eux, les Chinois multiplient les rachats dans le secteur. Déjà, le chinois Jin Jiang a racheté Louvre Hotels Group. Ce dernier détient aussi plus de 10 % du capital d’AccorHotels. Fosun a, lui, pris le contrôle du Club Med.

 

A la Une, Hôtels