Le Repenti du Foodtruck

Le Repenti du Foodtruck

Le Repenti du Foodtruck

 

Ancien foodtrucker, Nicolas Romer nous livre ses réflexions sur les critères et les qualités (humaines avant tout) qu’il juge nécessaires pour réussir dans l’entreprise du « Street Food » mobile.

Le Le Repenti du Foodtruck du Foodtruck
A l’origine du portail www.rolling-street.com, Nicolas Romer en assure la gestion et le marketing.
Sur le marché de la restauration, les acteurs de la restauration rapide se distinguent : +1.5% de CA en cumul à fin septembre, selon les données de Gira Conseil.

Cette tendance s’explique notamment par l’évolution de nos modes de vie et de consommation toujours plus actifs et plus nomades :

20% des repas sont aujourd’hui pris à l’extérieur
70% des actifs français achètent un sandwich pour le déjeuner
Sur ce marché de la vente au comptoir, la street food a le vent en poupe. Elle correspond en effet aux exigences des consommateurs français, à la recherche de concepts nouveaux, dans l’air du temps, offrant la possibilité de manger vite, bien et à des prix raisonnables.

Tendances Street Food

Quoi de plus représentatif de l’engouement des français pour la street food que la multiplication des food trucks ? 350 recensés sur tout le territoire, soit une augmentation de 1200% en 2 ans (données de Track the Truck) !

L’aventure Food Truck
L’aventure Food Truck attire ainsi de nombreux indépendants et particuliers avides de changement de vie, séduits par ce business model qui requiert une prise de risque financière moindre que l’ouverture d’un restaurant traditionnel.

En 18 mois, la mairie de Paris a reçu plus de 250 demandes d’emplacement, soit 13 demandes par mois en moyenne !

Parmi les facteurs clés de réussite, on peut notamment citer l’emplacement, le choix et la déco du véhicule ou encore le concept culinaire proposé…mais le peu de recul dont nous disposons rend difficile l’analyse des critères de succès ou d’échec en la matière.

Mon parcours (ancien foodtrucker désormais reconverti dans la vente de remorques et de food trucks) m’a amené à côtoyer de nombreux entrepreneurs qui, alléchés par la promesse d’une nouvelle vie, se sont lancés dans l’aventure passionnante et palpitante du food truck…
Ainsi, je peux aujourd’hui affirmer sans retenue que le succès d’un food truck, au-delà de sa cuisine, de son emplacement ou de l’originalité de son camion, repose avant tout sur des qualités humaines (et quelques compétences professionnelles évidemment !).

Food trucks gagnants VS food trucks perdants : quels indices ?

Les perdants se distinguent souvent par les points suivants :

Ils se plaignent de ne pas pouvoir passer assez de temps avec leurs proches et leur famille mais refusent d’embaucher quelqu’un sous prétexte qu’ils ne peuvent faire confiance.
Ils prétendent toujours avoir besoin urgé d’un business plan, d’un plan marketing, d’une stratégie opérationnelle mais bizarrement n’arrivent jamais à trouver le temps d’en faire.
Ils se plaignent tous les jours de la conjoncture.
Ils s’appuient sans cesse sur leur expérience passée (cadre d’entreprise ou entrepreneur) sans comprendre que le food truck est une activité à part entière qui nécessite qu’ils s’extraient de leurs réflexes professionnels.
Ils ne saisissent pas l’importance cruciale de se différencier.
Ils se révèlent incapables de sentir les tendances.
Ils ne comprennent pas d’où vient l’augmentation de leur chiffre d’affaire.
Ils refusent une aide extérieure en cas de sérieux problèmes.
Ils n’anticipent pas le changement.
Ils ont cru avoir suffisamment réfléchis à l’identité de leur marque.
Tandis que les gagnants présentent souvent les caractéristiques suivantes :

Concept Food Truck

Le Repenti du Foodtruck

3 concepts de food truck qui marchent : Eat The Road, Le camion qui fume et Mozza & Co.

Ils sont épanouis car ils se sont lancés dans l’aventure en intégrant ses difficultés réelles mais aussi les gains qu’ils pouvaient en attendre.
Ils cumulent une vision opérationnelle de leur business et un plan à long terme. Ils savent où ils vont tout en comprenant comment ils y vont.
Ils ont définis une vraie politique digitale qu’ils alimentent régulièrement.
Ils aiment ce qu’ils font et font passer cette passion à leurs clients car ils ont compris qu’attendre debout exige en retour un service parfait.
Ils sont en veille permanente et à l’écoute du marché pour s’adapter aux nouvelles réglementations (fait maison) et saisir les opportunités du marché (nouveaux outils tels que Track the truck ou nouvelles tendances comme le bio, le durable…).
Vous vous retrouvez dans certains points perdants ?
Ne soyez pas fataliste, il n’y a rien de grave à cela car si vous avez pris le temps de lire cet article, c’est que vous exprimez déjà la volonté de vous améliorer…et il n’est jamais trop tard.

A la Une, Restaurants, Tendance