Incroyable : Une vente aux enchères d’un hôtel qui démarre à zéro euro !

Incroyable : Une vente aux enchères d’un hôtel qui démarre à zéro euro !

L’hôtel est situé dans le quartier de Buenavista, à Oviedo en Espagne. La ville compte une population proche des 9 700 habitants. Oviedo, située au Nord-Ouest de l’Espagne, est la capitale de la Principauté des Asturies. L’hôtel semble moderne et on reste surpris d’une mise aux enchères à 0 euros !
Incroyable : Une vente aux enchères d’un hôtel qui démarre à zéro euro !

 

 

BNP Paribas serait en charge de la vente

BNP Paribas Real Estate s’occupe de mise aux enchères du New Hotel- La Gruta d’Oviedo. Le complexe hôtelier de 105 chambres a ouvert en 1982. Il est composé de deux bâtiments pour résidence hôtelière, restaurant et cidrerie. Les deux bâtiments ont une superficie construite de plus de 10 300 mètres.

Une mise à prix à 0 euro

C’est un article de La Nueva España (www.lne.es ) qui précise que la vente aux enchères de l’hôtel La Gruta. La première phase de la mise aux enchères a eu lieu dès le 25 mai et se termine aujourd’hui  25 juin.

Dans la deuxième phase, seuls les deux soumissionnaires ayant fait les offres les plus élevées feront une offre, en fonction du choix de la propriété.

L’hôtel La Gruta était une référence dans la régionIncroyable : Une vente aux enchères d’un hôtel qui démarre à zéro euro !

La Gruta était une référence locale et régionale. Son emplacement au sommet de Buenavista, à la sortie ou à l’entrée d’Oviedo, le long de l’ancienne route de Galice, en faisait un lieu classique pour attirer les voyageurs.

De plus, sa tradition d’accueil en a fait un lieu de fête pour les mariages, les baptêmes et les communions.

Un problème d’emprunt bancaire

Pour acheter La Gruta, Amado Alonso avait signé un emprunt hypothécaire auprès de Banco Popular pour un montant de douze millions d’euros. La situation actuelle ne lui permettait plus de faire face aux paiements fixés par la banque et le propriétaire a donc décidé de fermer. La renégociation du prêt a été impossible.
Cette mise aux enchères à 0 euros reste peu commune. Non ?

Source Serge Fabre La Quotidienne

 

 

Hôtels

Laisser un commentaire