Hôtellerie et restauration : 700 000 postes dont de nombreux à pourvoir

Le secteur HR a des besoins de recrutement importants et récurrents de salariés d’exécution. La stratégie des employeurs s’organise grâce à la constitution de viviers au sein du système de formation, par l’utilisation de canaux informels, grâce aux candidatures spontanées et aux réseaux sociaux, bouche à oreille. Malgré des pratiques peu formalisées et une fonction RH souvent sous dimensionnée, l’externalisation est envisagée à la marge et reléguée à des opérations saisonnières, des extras ou des plages horaires atypiques.
Hôtellerie et restauration : 700 000 postes dont de nombreux à pourvoir

Hôtellerie et restauration : 700 000 postes dont de nombreux à pourvoir

 

Les difficultés à recruter sont souvent remontées par la profession. Déficit d’image, pénurie de candidats, inadéquation des compétences, horaires contraignantes, turn-over important, …

 

Pas le temps de chômer dans la restauration et l’hôtellerie : c’est l’un des plus gros employeurs de France, avec plus de 700 000 salariés. Et le secteur est en hausse de 6,6% depuis 2007. Du pizzaiolo au sommelier en passant par le maître d’hôtel, il y a près de 742 000 salariés qui travaillent dans ce domaine. Et pour travailler en cuisine, pas besoin d’avoir de la bouteille.
65 000 postes à pourvoir d’ici 2020

Hôtellerie et restauration : 700 000 postes dont de nombreux à pourvoir

Les jeunes y sont très représentés : un tiers des salariés a moins de 29 ans. 64% des jeunes embauchés n’ont pas suivi de formation spécifique dans l’hôtellerie Restauration. Et pourtant, les candidats manquent dans le secteur. Selon Pôle Emploi, il est difficile de pourvoir la moitié des postes de cuisiniers et plus d’un tiers pour les serveurs. D’ici 2020, il y aurait même 65 000 postes supplémentaires à pourvoir.

Les caractéristiques du secteur :

L’Hôtellerie Restauration (HR) a plusieurs caractéristiques bien différentes des autres secteurs :

Le secteur est fortement sensible à la conjoncture : plus la demande de travail augmente dans l’ensemble de l’économie moins il y a de candidatures dans ce secteur et inversement.
Il y a beaucoup de rotation de la main d’œuvre, plus élevée qu’ailleurs.
Les difficultés à recruter sont souvent dues à l’inadéquation des compétences mais également à une stratégie de mobilisation de la main d’œuvre.
Les tentatives de stabilisation des salariés (transformations des conditions de travail et d’emploi) sont fragiles
Le dynamisme est important : les effectifs salariés ont augmenté de 23% entre 93 et 2010, croissance 2 fois plus importante que dans les autres secteurs.
La demande d’emploi du secteur est structurellement plus élevée que la moyenne des familles professionnelles (18% en 2012 contre 13% au total) mais il y a moins de demandeurs HR que d’offres HR. A noter : 68% des offres ont été pourvues par des demandeurs postulant à un autre secteur d’activité selon Pole Emploi.
Les employés représentent 45% des emplois en CHR (Café Hôtel Restaurant)

 

Partgagersur :

Plus d'articles

Pénurie de main-d’œuvre : quels métiers recrutent le plus dans votre région ?

Des postes d’aides-soignants, de chauffeurs, de maçons, de vendeurs sont disponibles partout en France. Retrouvez sur notre cartographie les secteurs les plus porteurs et les

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :