COP21: 122 Hôtels engagés pour un hébergement durable

Sur cette période, le groupe français s'engage à compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) de toutes les nuitées d’hôtels consommées en Ile-de-France, que ce soit au sein du groupe AccorHôtels ou dans les établissements d'hôtellerie de chaine et indépendant.
COP21: 122 Hôtels engagés pour un hébergement durable

COP21: 122 Hôtels engagés pour un hébergement durable

 

L’Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP) invite les 277 hôtels contingentés pour la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Paris à adapter leur démarche en faveur d’un hébergement durable.

COP21: 122 Hôtels engagés pour un hébergement durable

Du 30 novembre au 11 décembre prochains, 40 000 personnes seront hébergées à Paris. L’occasion pour les professionnels de démontrer l’implication du secteur dans la lutte contre le réchauffement climatique.

122 établissements sont déjà signataires de la “Charte pour un hébergement durable à Paris”, initiée en 2012. Accompagnés par l’OTCP en partenariat avec la Mairie de Paris et l’ADEME, ils développent sur 3 ans un plan d’actions pour monter en compétence sur tous les volets du développement durable : environnemental, sociétal et économique. Entièrement gratuit, ce programme s’adresse aux hôtels parisiens et franciliens, indépendants ou affiliés à une chaîne, quels que soient leurs caractéristiques et leurs niveaux d’engagement durable.

“Les hôtels non engagés dans une démarche durable pourront débuter une prise de conscience et un travail de fond ; les établissements disposant déjà d’un label ou d’une certification durable, La Clef Verte, Ecolabel Européen, Green Globe par exemple, pourront quant à eux, demander directement à être signataires de la Charte qui les engage pendant 3 ans à poursuivre et à améliorer leurs actions” précise Pierre Schapira, Président de l’Office du Tourisme et des Congrès.

DURANT LA COP 21, ACCORHOTELS COMPENSERA L’EMPREINTE CARBONE DE PRÈS DE 2 MILLIONS DE NUITÉES EN ILE-DE-FRANCE

Partenariat COP21AccorHotels annonce son partenariat avec le 21ème Conférence Internationale Paris-Climat (COP 21), du 30 novembre au 11 décembre prochain à Paris. Sur cette période, le groupe français s’engage à compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) de toutes les nuitées d’hôtels consommées en Ile-de-France, que ce soit au sein du groupe AccorHôtels ou dans les établissements d’hôtellerie de chaine et indépendant. Soit une estimation de 2 millions de nuitées sur cette période et un parc concerné de 150 000 chambres dont 50 000 chambres AccorHotels, de l’hôtel 1 étoile au 5 étoiles.

“Le calcul des nuitées chez AccorHotels est basé sur les nuitées consommées à N-1 sur la même période et ajusté pour cette année en anticipant un TO [ndlr : taux d’occupation] supérieur du fait de la COP 21” explique la direction de la communication du groupe hôtelier. Pour les données d’hôtels hors AccorHotels, l’hôtelier explique s’appuyer sur les bases de données publiques (INSEE, Direction générale des entreprises, Atout France) et effectuer un croisement des chiffres officiels avec ceux des fédérations professionnelles ou entreprises spécialisées qui communiquent les TO mensuellement.

La compensation sera effectuée uniquement en reforestation. Il s’agit d’un projet au Pérou dans la région de San Martin en Amazonie péruvienne, et conforme au “Verified Carbon Standard” (standard de compensation de projets carbone) que le groupe hôtelier mènera en partenariat avec Pur Projet.

Seule reste à préciser l’estimation de GES émise par une nuitée. “Nous sommes en train de calculer le montant global de la compensation. En l’absence de données sectorielles disponibles sur les émissions de carbone par le secteur hôtelier, nous extrapolons les données CO2 des hôtels AccorHotels (disponibles sur nos outils internes OPEN), en appliquant une majoration, ce chiffrage d’émissions de GES sera validé par le cabinet d’audit EY puis transmis au Secrétariat Général de la COP 21” précise AccorHotels.

Partgagersur :

Plus d'articles

Pénurie de main-d’œuvre : quels métiers recrutent le plus dans votre région ?

Des postes d’aides-soignants, de chauffeurs, de maçons, de vendeurs sont disponibles partout en France. Retrouvez sur notre cartographie les secteurs les plus porteurs et les

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :