Cocorico : le premier hôtel spatial sera « made in France »

Cocorico : le premier hôtel spatial sera « made in France »

 

La NASA a choisi les Français de Thalès pour construire cet hôtel qui sera mis en orbite en 2024.

 

Vacances où le soleil ne se couche jamais. Entraîné par le confinement, vous commencez à rêver d’une vie d’astronaute ? Il vous suffit d’attendre encore quatre ans et de réserver un billet pour le premier vol spatial touristique (et signer un crédit pour régler son prix de 55 millions de dollars mais c’est un détail). En effet, le premier hôtel spatial vient de passer un nouveau cap en officialisant le lancement de sa construction. Or, le talent de la France y est mis à l’honneur.

On savait déjà que les « chambres » de ces modules seront designées par Philippe Starck(architecture intérieure et déco). On vient d’apprendre que la NASA avait jeté son dévolu sur Thalès Alenia Space, la branche aérospatiale du groupe électronique français plus habitué à la défense et au transport de masse.

Cocorico : le premier hôtel spatial sera "made in France"

Cette fois-ci, Thalès pourra construire l’Axiom, les modules de vie individuels, aménagés chacun comme des chambres cosy avec couchette, murs capitonnés et hublot pour embrasser l’infini (et au-delà) en se levant le matin. Il sera possible de communiquer avec la Terre depuis sa cabine, pour garder le contact avec la nounou de vos enfants. Un module supplémentaire entièrement vitré servira d’observatoire galactique pour s’en mettre plein les yeux.

Cocorico : le premier hôtel spatial sera "made in France"

Dès 2024, ces modules seront arrimés à la l’ISS et prendront leur indépendance à compter de 2030 pour devenir une résidence spatiale à part entière. Il paraît que Thomas Pesquet y a déjà déposé sa brosse à dent.

Cocorico : le premier hôtel spatial sera "made in France"

Hôtels, Technologie, Tourisme

Laisser un commentaire