Cauchemar en cuisine : un couple dévoile les dessous de l’émission

Cauchemar en cuisine : un couple dévoile les dessous de l’émission

Mercredi 15 mai, l’émission de M6 Cauchemar en cuisine a fait son grand retour. Le couple dont le restaurant était « redressé » s’est confié sur les coulisses de l’émission. 

 

L’émission Cauchemar en cuisine a fait son grand retour, mercredi 15 mai. Le chef Philippe Etchebest s’est rendu dans le restaurant de Marie-Claude et Pascal, afin de régler les problèmes liés à l’hygiène ou encore à l’accueil des clients.

Après la diffusion de l’émission, le couple s’est confié sur les dessous du tournage, dans les colonnes de Télé-Loisirs.

« Ils font un peu n’importe quoi »

Voir la vidéo ci dessous

https://www.programme-tv.net/news/tv/232526-exclu-pas-vu-dans-cauchemar-en-cuisine-gaspillage-alimentaire-travaux-suivi-pascal-revele-les-coulisses-de-sa-participation/

« C’est un jeu de rôle finalement (…) ça ne se passe pas vraiment comme dans la réalité« , a entamé le restaurateur, expliquant par exemple que les personnes qui venaient manger au restaurants lors du tournageétaient choisies par la production. Le candidat a par ailleurs pointé un gros problème durant le tournage : le moment des travaux. Pendant quatre jour, l’établissement a été fermé pour être remis à neuf. « Les gars travaillent jour et nuit (…) et ils font un peu n’importe quoi« , a confié Pascal.

Très remonté, il a pointé du doigt le travail négligé qui a été réalisé dans son établissement : « J’ai eu beaucoup de problèmes avec le matériel que l’on m’a posé. Les gars travaillent jour et nuit durant 4 jours et ils font un peu n’importe quoi… Philippe Etchebest n’est pas responsable en tant que tel. » Ce qui aurait pu avoir des graves conséquences selon le candidat : « On a failli avoir un accident dans le restaurant. On a failli avoir le feu par rapport aux travaux. Je suis quand même le propriétaire. Au dessus du restaurant, nous avons 4 locataires… J’en ai parlé au chef », a-t-il déploré.

l a également dévoilé qu’il n’avait pas été indemnisé pendant les travaux et qu’il avait constaté un gaspillage alimentaire énorme : « Le temps de la fermeture des travaux, nous ne sommes pas indemnisés. Ils prennent la marchandise qui est ouverte et ils mettent tout à la poubelle… « .

Une période d’inactivité forcée qui a un coût. « Le temps de la fermeture des travaux, nous ne sommes pas indemnisés. (…) Il y a eu une perte d’exploitation et nous n’avons pas été rétribués« , a-t-il précisé. Le couple a dû faire face à un autre problème : un incendie s’est déclenché le temps des travaux. Heureusement, plus de peur que de mal, puisqu’il a vite été contenu. Selon la production, « il s’agit d’un plomb qui a sauté dans le compteur électrique« .

 

Source Ohmymag

A la Une, Cuisine, Restaurants

Laisser un commentaire