BTS, CAP, certifications… Logis Hotels et le Cned lancent des formations H&R digitales diplômantes

BTS, CAP, certifications… Logis Hotels et le Cned lancent des formations H&R digitales diplômantes

BTS, CAP, certifications… Logis Hotels et le Cned lancent des formations H&R digitales diplômantes

 

Le leader français des hôtels restaurants indépendants s’associe avec le Centre National d’Enseignement à Distance, premier opérateur européen, pour proposer six formations 100 % digitales en Hôtellerie & Restauration, diplômantes et reconnues par le Ministère de l’Education Nationale. Logis table sur une centaine de diplômés pour ses deux premières sessions en 2021. Les établissements de la chaîne accueilleront également en stage des étudiants et des apprenants du Cned.

 

Photo : Вадим Пастух – Adobe Stock

Une première dans la branche Hébergement Restauration. Les formations à distances et autres webinars sont devenus monnaie courante depuis le confinement. Mais l’e-learning conduisant à un diplôme d’Etat, on en avait pas encore croisé.

Depuis 2016, Logis Hôtels, via son « Académie », était déjà rompu à l’e-learning. Une solution souple qui a le vent en poupe. Car elle répond bien aux contraintes de temps et d’espace des salariés et chefs d’entreprise des HCR. Les séances peuvent se dérouler en temps choisi, aux heures creuses par exemple. Et sur le lieu de travail. Ou chez soi, quand on pratique le télétravail.

Mais en 2021, la la chaîne va plus loin. Avec le concours du Cned (qui dépend des ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur), Logis ouvre six formations digitales Et diplômantes.  Dont les BTS Tourisme et Management en Hôtellerie-Restauration et le CAP cuisine, pour commencer. Des diplômes d’Etat, donc reconnus par le Ministère de l’Education Nationale.

Logis destine ces formations diplômantes en priorité aux chefs d’entreprise et aux salariés de son réseau. Mais elles seront également ouvertes aux autres établissements indépendants des HCR.

Des formations ouvertes à tout le secteur des indépendants 

Ce partenariat avec le CNED comporte également deux autres volets. Il prévoit, en effet, l’accueil au sein des établissements Logis, en France et en Europe, des étudiants et des apprenants CNED des formations Hôtellerie-Restauration. Ces formations « phygitales », qui associent la pratique à la théorie, combinent le e-learning et des sessions de présence physiques sur site.

Enfin, les 2 200 hôtels-restaurants Logis destineront en priorité leurs futures offres d’emploi à ces Logis-Cnedistes. Logis en escompte un vivier de nouveaux talents. Auxquels il escompte proposer des parcours professionnels. De l’encadrement ou la direction d’un établissement jusqu’à sa reprise. Pour des raisons d’âge surtout, des centaines de maisons Logis seront à céder par leurs propriétaires dans les années à venir. Autant d’opportunités demain pour les plus entreprenants de ces futurs cadres Logis.

Qui fait quoi dans ce partenariat

Dans le cadre de ce partenariat, le CNED fournit le contenu des formations et assure la mise en œuvre. De même que le suivi pédagogique des apprenants qui suivront leur formation à distance sur la plateforme d’apprentissage du CNED.

L’Académie Logis Hôtels, de son côté,  gère les démarches administratives des inscriptions et des demandes de prise en charge auprès de l’Opco partenaire Akto/Fafih. Il accompagne les apprenants pour leur trouver un stage dans l’un des établissements du groupe. Et si possible dans un autre que celui où ils sont employés. Ce dispositif permet de faciliter la mobilité et l’intégration, tout en assurant le suivi du stagiaire au sein de l’établissement d’accueil.

Selon Logis, ces formations « phygitales » sont motivantes grâce aux progrès rapides et réguliers constatés tant par les apprenants que par les employeurs. Et elles permettent de réduire les contraintes d’organisation.

« Les apprenants acquièrent le savoir-faire et les bons réflexes métier à temps choisi, poursuit la chaîne, sur des créneaux horaires compatibles avec l’activité de l’entreprise. À charge pour l’employeur de transmettre à ses salariés le savoir-être qui correspond à l’esprit de sa maison.»

Source HR Infos 

A la Une, Formation, Hôtels, Technologie

Laisser un commentaire