COMMENT LES TRAITEURS PRENNENT LE PAS SUR LES CUISINIERS ?

COMMENT LES TRAITEURS PRENNENT LE PAS SUR LES CUISINIERS ?

Les traiteurs ont d’abord eu de simples boutiques, puis ils ont investi le marché des manifestations privées ou professionnelles en créant des événements de plus en plus exceptionnels, ils se placent aussi sur le secteur des plateaux repas aux entreprises. Ils ont placé leur création sur la « gastronomie de partage » ancrée dans les recettes françaises : à ce rythme ils auront plus d’influence dans les années à venir que les cuisiniers : explication d’un phénomène en marche.
COMMENT LES TRAITEURS PRENNENT LE PAS SUR LES CUISINIERS ?

 

Touchés par la désertification des centres-villes, leurs boutiques ont été repensées et connaissent des nouveaux relais de croissance : restauration de place assises, vente à emporter, livraison à domicile, le moindre montage de pâté en croûte devient même un événement pour journalistes et bloggeurs.

De leur côté, les chefs « étoilés » ont compris que les guides les avaient maintenant installés au pied d’un volcan et plus comme avant, en haut de la montagne. Depuis la stratégie de la terre brulée des guides pour tenter de sauver leur place de leader auprès du grand public, chaque chef de cuisine, avant tout chef d’entreprise, a compris qu’il est voué à subir la lave enflammée du déclassement qui pourrait ensevelir sa réputation, créer un questionnement perpétuel sur ses propres capacités professionnelles, voire même à enterrer son entreprise qui le conduirait à vendre ou à fermer.

Au niveau de la communication, nous sommes passés sur ces 10 dernières années de la valorisation chefs de cuisine à celle des chefs pâtissiers, et dans les 10 prochaines, ce sera certainement au tour des traiteurs.

D’abord car le niveau des traiteurs n’a jamais été aussi haut, ils puisent leur création dans les recettes historiques de la gastronomie française et conçoivent maintenant leurs bouchées comme des bijoutiers, design, goût, pièces exceptionnelles, leurs créations sont instagrammables et leur niveau d’excellence et le même que les plus grands restaurants distingués. Ainsi la recherche du dépassement de soi est aussi présente, et les concours tel que le MOF, le MAF ou encore les jeunes espoirs internationaux catering, sont de très haut niveau.

LIRE LA SUITE sur tribu Ohayon 

Source tribu Oyahon

A la Une, Cuisine

Laisser un commentaire