Un projet d’hôtel 5 étoiles fait cauchemarder les riverains

Un projet d’hôtel 5 étoiles fait cauchemarder les riverains

Un projet d’hôtel 5 étoiles fait cauchemarder les riverains

 

Le promoteur prévoit un établissement doté de 80 chambres et d’un restaurant, ce qui pourrait impacter la tranquillité du quartier.

La petite rue étroite Laromiguière est calme. Très calme. Et seul un restaurant asiatique anime – un peu – les lieux. « Ici, il y a très peu de passage. On croise surtout des gens du quartier », explique un homme, une baguette de pain à la main. Et c’est justement ce qui plaît aux riverains de cet îlot. Mais depuis quelques mois, la grogne et l’inquiétude monde dans le quartier. En cause : un projet d’hôtel 5 étoiles qui rassemblerait 80 chambres, un spa avec piscine en sous-sol et un restaurant.

Le visuel du futur projet

Un projet d’hôtel 5 étoiles fait cauchemarder les riverains

« L’immeuble qui doit être construit comprend une surélévation de 5 m par rapport au bâti existant. 5 m ! Nous allons perdre la vue que nous avons sur les toits et de la luminosité », s’inquiète une riveraine dont les fenêtres devraient donner sur le futur restaurant. Un projet qui inquiète les habitants de la rue Laromiguière mais aussi ceux des rues Amoyot, de l’Estrapade et Tournefort. A tel point qu’une soixantaine d’entre eux se sont réunis au sein d’une association, ADRAELT (Association de défense des riverains des rues Amyot, de l’Estrapade, Laromiguière et Tournefort) bien décidée à se battre contre le projet. « Il n’y a même pas eu d’assemblée générale de la copropriété directement impactée par la construction. Ces gens font preuve d’un mépris vis-à-vis des habitants, c’est scandaleux » enrage Stéphan, président de l’association. « La façade qu’on a aperçue sur les visuels est très moderne, ça ne va pas du tout avec le quartier » rouspette un riverain. « Et puis entre les taxis, la clientèle du restaurant… toute la vie de quartier va être totalement chamboulée », redoute une habitante.

Ils ont reçu le soutien de la maire (LR) du Ve, Florence Berthout qui a décidé d’émettre un avis défavorable sur le permis de construire déposé par le promoteur « en raison de la mauvaise intégration au site de la (…) Lire la suite sur LeParisien.fr

A la Une, Hôtels