ALERTE ARNAQUE HACCP

ALERTE ARNAQUE HACCP

La DGCCRF alerte sur de faux stages HACCP obligatoires

ALERTE ARNAQUE HACCP
 A partager autour de vous : un restaurant doit avoir 1 personne formée, c’est à dire être titulaire d’un certificat de formation Haccp. Les formations existent dans le calendrier des « actions de branche » des Assurances formation de branche (Opca), ou en FOAD, formation ouverte à distance, organismes enregistrés auprès des DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt).
Cette obligation n’autorise pas pour autant certains organismes de formation à se présenter par téléphone, comme « étant missionner par le Ministère de l’Agriculture », à mettre en évidence le risque d’une « amende pouvant aller jusqu’à 26 000 euros !!! » et à vous vendre une formation « obligatoire » à un prix exorbitant. Alerte déjà diffusée depuis début janvier 2017 par la Chambre des Métiers d’Auvergne Rhône Alpes et le GNI Synhorcat.
ALERTE ARNAQUE HACCP

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) met en garde les professionnels du secteur agroalimentaire contre une nouvelle arnaque. Il s’agit d’une société (ou d’une personne non identifiée) qui, par démarchage téléphonique, se présente soit comme « un service vétérinaire », soit comme « la répression des fraudes » pour une inscription à un prétendu stage obligatoire en ligne consacré à la maîtrise de l’HACCP.

La prestation de service est proposée au prix de 390 euros. Afin d’obtenir un paiement, les coordonnées bancaires du souscripteur sont immédiatement demandées. La pratique s’appuyait jusqu’à peu notamment sur le site www.inscription-haccp.org qui utilise une charte graphique évoquant un site gouvernemental. Selon la DGCCRF, les appels téléphoniques signalés proviennent actuellement du numéro 09 74 48 21 22.

La DGCCRF invite les entreprises sollicitées à lui envoyer une copie des messages électroniques ou courriers reçus à l’adresse ddpp@bas-rhin.gouv.fr. Les entreprises qui auraient souscrit et payé pour cette pseudo formation sont conviées à communiquer les éléments suivants :

  • numéro du vendeur et adresse du site internet à l’appui de la vente ;
  • identité éventuelle du vendeur ou de la société dont il se prévaut ;
  • montant payé et date du paiement ;
  • coordonnées (postales, électroniques ou téléphoniques) du responsable de l’entreprise victime.

ALERTE ARNAQUE HACCP

La DGCCF conseille la plus grande vigilance vis-à-vis de telles pratiques commerciales. En cas de doute, elle invite à consulter son site Internet qui vient de s’enrichir d’une nouvelle rubrique « Infos Arnaques » dressant le panorama des principales pratiques constatées.

A la Une, Formation, Restaurants