Combien de couverts Madame Irma ?

Tous les jours, Praedic reçoit le CA et le nombre de couverts quotidien des restaurants tests et renvoie, tous les matins par email, une prédiction sur les jours qui viennent et les critères qui vont influencer à la hausse ou a la baisse le CA. A 25 clients prêt pour des établissements de 200 à 300 couverts : une marge d'erreur de 9 à 15% , du jamais vu.

Combien de couverts Madame Irma ?

Comme dans toute entreprise – et la restauration ne fait pas exception – la gestion de la marchandise (30% des charges), les préparations, le planning du personnel (45% des charges), etc. sont tous liés à une donnée cruciale : le nombre de clients des prochains services. Praedic sait combien de clients vous aurez les prochains jours.

Combien de couverts Madame Irma ?

Si le restaurateur avait une boule de crystal, les choses iraient pour le mieux depuis bien longtemps. Indépendants ou chaînes d’établissements, tous faisons des pieds et des mains pour estimer au plus juste les ressources nécessaires pour les prochains jours… Les estimations sont toujours désastreuses et n’ont rarement à voir avec la réalité. Sur les logiciels créés par Seij, les différences entre le prédictif et le réel montrent des grands écarts à faire mal à un danseur classique.

Nous sommes donc allés à la rencontre de Praedic et son génial ingénieur Anthony Crowther-Alwyn. En effet, Anthony Cowter-Alwyn, ingénieur en informatique, a fondé Praedic un système de prévision de fréquentation des clients dans les commerces et restaurants grâce à la « datanalyse ».

Grâce à l’étude de données telles que les prévisions météo, les événements marquants du calendrier et avec la mise en place d’un algorithme prédictif, Anthony Crowther-Alwyn donne à ces commerçants la possibilité d’avoir une estimation de la fréquentation pour les trente prochains jours, avec une actualisation quotidienne.

Suite à quatre années passées à la Société Générale puis chez le groupe Agapes (Amarine), Anthony (comme votre rédacteur à La Criée) désespère de trouver une solution fiable de prédiction de nombre de couverts. Se penchant sur les techniques de BigData et de Business Intelligence, Praedic commence à travailler sur un algorithme prédictif et analyse plus de 25000 services entre 2012 et 2014.

Forcément, une boule de crystal, personne n’y croit… à part le groupe Blanc qui donne l’opportunuité à cette entreprise de tester son algorithme et le raffiner jusqu’à obtenir un résultat de plus en plus fiable… voir très fiable. L’expérimentation dure trois mois et réussit.

301760

Aujourd’hui, les prédictions sont justes à 80 %, « Après quatre mois de test, le groupe (des brasseries parisiennes des Frères Blancs) a été très surpris de constater que les prévisions de Praedic se vérifiaient concrètement et avec suffisamment de finesse pour annoncer la venue de certaines typologies de clients. Par exemple, celle de touristes étrangers qui préparent bien en amont leur séjour. Praedic lui a permis de mieux calibrer son activité, notamment en termes de charges de personnel.

Tous les jours, Praedic reçoit le CA et le nombre de couverts quotidien des restaurants tests et renvoie, tous les matins par email, une prédiction sur les jours qui viennent et les critères qui vont influencer à la hausse ou a la baisse le CA. A 25 clients prêt pour des établissements de 200 à 300 couverts : une marge d’erreur de 9 à 15% , du jamais vu.

Orienté restauration, cet algorithme doit pouvoir se calquer sur d’autres métiers du CHR ! Affaire à suivre.

Sébastien Just

 

Praedic

 

 

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :