Travail de nuit: 5 conseils pour tenir le coup face au dérèglement

Travail de nuit: des conseils pour tenir le coup face au dérèglement

Travail de nuit: des conseils pour tenir le coup face au dérèglement

 

Les Sages viennent de trancher: le droit qui encadre le travail de nuit est bel et bien conforme à la Constitution. Le Conseil constitutionnel avait été saisi par le parfumeur Sephora, condamné en septembre dernier à fermer à 21h son magasin des Champs-Elysées.

Travail de nuit: 5 conseils pour tenir le coup face au dérèglement

 

Résultat: le recours au travail de nuit – après 21h et jusqu’à 6h – « doit être exceptionnel » et « justifié par la nécessité d’assurer la continuité de l’activité économique ou des services d’utilité sociale ».

» Privés de travail de nuit, les salariés de Sephora accusent les syndicats
Exceptionnel, car les conséquences du travail de nuit sur la santé sont bien réelles. Fatigue chronique, stress, sans compter les difficultés à trouver un rythme qui nous convient et à se créer une petite routine, dur dur de travailler de nuit. Alors si vous passez entre les mailles du filet, et que vous êtes un travailleur « exceptionnel » de nuit, voici quelques conseils pour prendre en main la situation:

1. Se constituer un super environnement de sommeil                                                                                                                                                                                                                                                                                     Evidemment, travail de nuit rime avec sommeil complètement déréglé. Comment s’endormir à l’heure où tout le monde prend le métro en courant? Comment avoir un sommeil profond alors que le soleil qui brille passe à travers vos volets? Il est essentiel de s’occuper de sa chambre afin qu’elle soit un vrai havre de paix à n’importe quelle heure.                                                                                                                                    Pour commencer, vous pouvez travailler sur la luminosité de la pièce: pourquoi pas, interroge le site USNews des rideaux qui assurent le noir total, et, dans d’autres pièces comme la salle de bain, des lampes qui éclairent un peu moins, histoire d’avoir l’impression qu’il fait nuit.                                                                                                                                                                                                                                                                 Contrairement aux travailleurs de jour, il est fort probable que vous n’alliez pas au travail directement après la sonnerie de votre réveil, et que vous ayez quelques heures à tuer. Il va falloir songer à faire sieste. Pas celle de 2h en été, mais une « vraie » sieste, qui dure entre 10 et 20 minutes, et qui redonne « vivacité intellectuelle et énergie ».                                                                                                                                                  Enfin, les conseils de base valent aussi pour les travailleurs de nuit: éviter d’utiliser sa chambre pour d’autres activités que celle de dormir, éteindre son téléphone, penser aux boules Quies…

2. Ne pas consommer de produits stimulants                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   C’est un conseil classique mais il est d’autant plus important pour les travailleurs de nuit que le marchand de sable a parfois du mal à passer. Boire du café toute la nuit va peut-être vous maintenir en éveil au travail, mais ce boost de quelques heures vaut-il la peine de ruiner son sommeil par la suite?                                                                                                                                                                                                                       Comme les autres boissons énergisantes, gardez le café pour démarrer votre « journée », savourez-le, et restez à l’eau par la suite.

3. Se (re)constituer une routine                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Ce n’est pas parce que les horaires de nuit sont inhabituels que le temps de sommeil doit être sacrifié. Même la journée, il faut avoir son quota d’heures de sommeil. Créez-vous un rituel, ou calquez celui que vous avez lorsque vous êtes de journée: changez-vous les idées avec un bon roman, prenez un bain chaud, écoutez de la musique calme.                                                                                C’est peut-être aussi le moment de se lancer dans une activité physique, qui ne pourra qu’améliorer votre rythme de vie.

4. Faire attention à son régime alimentaire                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           « Les problèmes digestifs sont fréquents chez les travailleurs sans horaires fixes, en raison de la perturbation de l’horloge interne et d’un mauvais régime », indique Health and Safety Executive, qui donne les astuces suivantes:                                                                                                                                                                                                                                                                                                           – les repas légers et snacks – vont moins affecter votre vigilance que les repas consistants                                                                                                                                                                                                                                                                                                 – il est de bon ton de choisir des produits faciles à digérer (pâtes, riz, pain, salade, fruits et légumes…)                                                                                                                                                                                                                       – et bien sûr d’éviter les produits trop gras et/ou épicés, ainsi que les sucreries                                                                                                                                                                                                                                                                  – boire beaucoup d’eau (mais pas juste avant de se coucher!)

5. Se décaler des autres                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Et oui… Si vous n’habitez pas seul, vous allez être confronté à un problème de taille: la cohabitation. Si vous partagez votre chambre avec quelqu’un qui risque d’interrompre votre sommeil et si vous avez la chance d’avoir une chambre d’ami, il serait peut-être judicieux de l’utiliser. Sinon, pourquoi ne pas acheter un masque de sommeil et porter des bouchons d’oreille?

Et pour les « smartphone-addict », prévenez vos proches à l’avance: vous devez être injoignable la journée

6. Prendre une bonne douche le matin
Ca paraît sûrement con, mais un bon jet d’eau en pleine poire, après une nuit passée sans fermer l’oeil, ça ravigotte. Ne pas hésiter à y rester des heures, mais en veillant quand même à ne pas s’endormir dessous.

7. Ecouter des morceaux qui donnent la patate
Après la douche, ou même pendant, un morceau con, qui a du pep’s ou simplement qui nous plaît (si tu penses à Patrick Sébastien, tu sors), ça permet de se redonner un petit coup de fouet.

8. Manger régulièrement et en petite quantité
Un bon petit déj, déjà. Une collation vers 10h du mat, puis le repas de midi, un goûter devant les Minikeums à 16h et roulez jeunesse. L’essentiel, c’est pas de manger beaucoup, mais juste d’avoir de quoi tenir le coup. Faites comme y disent dans la pub : un fruit, un verre de lait et d’la pâte à tartiner, et ça repart (ouais j’fais d’la pub pour tout l’monde, c’est ma tournée).

9. Un bon grand café le matin, c’est tout
Pas besoin de se gaver de caféine toute la journée. Une grande tasse le matin et vous tiendrez toute la journée. Vous serez pas en forme olympique, je vous l’accorde. Mais au moins vous aurez pas envie de dormir pendant les longues heures de la journée.

10. Ne surtout pas dormir en pleine journée
Evitez de vous coucher à 16h ou en pleine journée. Si vous êtes en semaine, ça va vous niquer votre rythme et vous serez bien emmerdés (quoique, vous pouvez toujours utiliser le Top 10 des choses à faire quand tout le monde dort et pas vous pour vous occuper). Le mieux, c’est de se coucher plus tôt qu’à l’accoutumée, mais pas avant l’heure du dîner. Dans l’idéal, après une nuit blanche, entre 9 et 11 heures suffisent à vous retaper.

11. Discuter, ne pas rester seul à geeker devant topito ou à comater
Le mieux, c’est, si vous êtes au boulot, de vous motiver à une tâche précise et de ne plus penser qu’à ça. En cours, essayer de se concentrer sur ce qui se passe plutôt que de chercher à finir (ou commencer) sa nuit. Discuter avec les gens autour de vous vous permettra aussi de garder un minimum d’activité mentale, et vous le genre de sites sur lesquels vous traînez, ça vous fera pas de mal.

12. Boire régulièrement dans la journée
Et pas de l’alcool si possible. J’ai absolument aucune idée de « Pourquoi il faut boire », mais avec moi ça marche.

13. Prendre l’air                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Une petite balade au parc avant de partir au taf, ou une pause sur une terrasse de café à midi … L’air, frais de préférence, ça redonne du pep’s.

14. Se vider la tête
Ne pensez pas toute la journée à votre lit. C’est le meilleur moyen pour que les heures qui vous en séparent vous paraissent interminables. Pensez plutôt « Chouette! Aujourd’hui je vais passer toute ma journée à bosser pour ce connard de patron avec sa moustache super moche » ou « Elle est pas mal foutue cette secrétaire … OUAIS OUAIS OUAIS ».

15. Faire comme si de rien n’était
« Moi, peu dormi ? Ah non non, pas du tout! ». Montrez aux gens que si vous avez une gueule de déterré, c’est pas parce que vous avez geeké/fait la fête/cherché le sommeil en vain toute la nuit, mais juste parce que « Bordel je m’investis vachement dans ce que je fais, ma vie est compliquée et j’ai trop de soucis, m’voyez! ». Ca sert à rien, mais au moins vous passez pas pour un pur looser.

Et vous, c’est quoi votre conseil pour bien tenir après une nuit blanche ?

 

 

A la Une, Emploi, Hôtels