Tourcoing : Booking.com veut embaucher une centaine de salariés d’ici à 2020

Tourcoing : Booking.com veut embaucher une centaine de salariés d’ici à 2020

 

Faut-il se réjouir ? Ces emplois ne seraient ils pas mieux utilisés sur les hôtels eux-même, en réservant en direct ?  

 

Tourcoing : Booking.com veut embaucher une centaine de salariés d'ici à 2020
Il faut maîtriser deux langues pour travailler chez Booking.com / © Capture d’écran France 3

Avec ses nouveaux locaux de 6500 m², le mastodonte de la réservation en ligne Booking.com veut embaucher une centaine de personnes à Tourcoing, d’ici à 2020, pour atteindre un objectif de 850 salariés. Il deviendrait le plus grand site de service clients en Europe.

 

Ici, l’expression « le monde est un village » prend tout son sens. À Tourcoing, chez le géant de la réservation hôtelière en ligne Booking.com, les coups de fil viennent de tous les continents.

Les appels sont traités aussi bien par des salariés étrangers que français, comme ce Tourquennois âgé de 29 ans, Fabien Tiquet, qui a rejoint la multinationale il y  a 4 mois.

L’entreprise recrute constamment, surtout des jeunes qui maîtrisent deux langues dont l’anglais. La moyenne d’âge est d’environ 30 ans et le personnel évolue dans un milieu multiculturel. Des atouts mis en avant par la direction.

Tourcoing : Booking.com veut embaucher une centaine de salariés d’ici à 2020
Reportage de Somaya Aqad et de Morgan Plouchart

« Ce qui attire le plus les candidats c’est l’environnement international dans lequel on travaille. Quand on arrive le matin, c’est très fréquent d’entendre parler de l’espagnol, de l’italien ou de l’arabe« , explique Leslie Dickinson, le chef du service clients.

des emplois à la clef

L’implantation de Booking.com est une belle vitrine pour la ville de Tourcoing, qui a tout fait pour garder l’entreprise sur son territoire. Il y a deux ans, la firme a bien failli déménager à Lille : ses locaux étaient devenus trop étroits pour les 750 salariés.

« Pour nous c’était un acteur économique extrêmement important, avec ses 850 emplois à la clef, dont aujourd’hui 100 Tourquennois font partie. On voulait donc absolument conserver cette entreprise sur notre territoire« , précise Olivier Candelier, adjoint à l’économie et à l’emploi à la mairie de Tourcoing.

Désormais, ces nouveaux espaces de 6500 m2 place Sébastopol vont permettre à Booking.com de se développer. L’entreprise compte embaucher une centaine de salariés supplémentaires, ce qui fera du site de Tourcoing, le plus grand service clients d’Europe.

A la Une, Hôtels

Laisser un commentaire