Plus de travailleurs Français à Québec

Plus de travailleurs Français à Québec

 

Avec 4 % de chômage au Québec la raison de la pénurie de salariés dans l’hôtellerie et la Restauration au Canada, n’a pas les mêmes raisons qu’en France.  

 

Plus de travailleurs Français à QuébecAprès le dispositifVolet des talents mondiaux dévoilé début septembre, c’est au tour du programme Québec-France pour l’emploi de voir le jour. L’objectif de la mesure est de palier à la pénurie de main-d’oeuvre qui sévit dans la région de Québec grâce, en partie, à des travailleurs français.

Si le taux de chômage global de la province du Québec est au plus bas depuis 40 ans, celui de la ville de Québec bat des records avec seulement 4 % de chômeurs comptabilisés au mois d’août 2017.
Le maire de Québec, Régis Labeaume, présent à l’annonce officielle du lancement de Québec-France pour l’emploi soulignait : « Il était devenu indispensable de trouver une solution pour pallier la pénurie de main‑d’œuvre qui sévit dans la région de Québec et permettre aux entreprises de poursuivre leur croissance. Le projet pilote annoncé aujourd’hui est innovant et ouvre une voie rapide aux travailleurs qualifiés français désireux de s’installer dans notre communauté. »

Plus de travailleurs Français à Québec

Un partenariat entre Emploi Québec et Pôle Emploi

Le projet pilote qui sera lancé en novembre 2017 a été élaboré conjointement par Emploi Québec, Québec International et Pôle Emploi international France. L’initiative permettra de diffuser sur la plateforme Web de Pôle Emploi les offres d’emploi disponibles à Québec. Les Français intéressés par ces offres pourront y postuler directement. Les agents français du Pôle Emploi s’occuperont de la présélection des candidats, puis des mesures d’accompagnement seront ensuite mises en place pour les candidats sélectionnés. À l’hiver 2018, une foire virtuelle de l’emploi sera également organisée.

Ces mesures ont pour objectif de faciliter le système de recrutement souvent complexe et onéreux pour les PME en manque de main-d’oeuvre.

Démarches de permis de travail simplifiées

Une liste de trente compétences particulières recherchées a été rédigée. Les travailleurs français ayant été sélectionnés pour ces postes verront leurs démarches d’immigration auprès du Québec accélérées et celle au niveau du fédéral simplifiées.
Le permis de travail temporaire qui leur sera délivré leur permettra, au bout d’un an, d’être éligibles au Programme de l’expérience québécoise (PEQ) et d’obtenir le Certificat de sélection du Québec (CSQ) en vingt jours seulement afin de pouvoir poursuivre leur demande de résidence permanente auprès du gouvernement fédéral.

Cette nouvelle mesure vient s’ajouter aux nombreux accords internationaux de mobilité qui existent déjà entre la France et le Québec renforçant ainsi les liens des deux nations, mais également la présence de cette communauté immigrante aujourd’hui la plus nombreuse au Québec.

Un outil incontournable

La sortie en septembre du guide Vivre à Québec  par Immigrant Québec, en partenariat avec Québec international, tombe à pic! Disponible en ligne et en trois langues : français, anglais et portugais, il est l’outil incontournable à toutes les étapes de votre immigration. Vous y trouverez les clés pour travailler, entreprendre et étudier, mais aussi des informations essentielles pour bien préparer votre départ et réussir votre arrivée, le tout agrémenté de témoignages d’immigrants ayant choisi Québec comme destination.

Plus de travailleurs Français à Québec

“C’est la meilleure réponse que nous pouvons apporter ensemble pour les Français qui souhaitent venir travailler à Québec», a déclaré la consule générale de France dans la capitale québécoise,” Laurence Haguenauer.

 

Face à un taux de chômage historiquement bas, le recrutement dans la ville de Québec est devenu particulièrement difficile. Les PME vivent une situation accablante de pénurie de main d’oeuvre. Le maire de la Ville, Régis Labeaume avait insisté sur la possibilité de permettre aux entreprises de la capitale nationale d’aller recruter directement en France. Son voeux est exaucé, et le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec en a fait l’annonce cette semaine. Il s’agit d’un projet pilote qui permettra, dès novembre, aux petites et moyennes entreprises de Québec d’annoncer leurs offres d’emploi sur le site internet de Pôle Emploi en France. Les postes en question doivent impérativement faire partie de la liste des professions éligibles au programme de traitement simplifié. Un soutien sera offert aux nouvelles recrues et à leur famille afin de faciliter leurs démarches d’immigration et leur intégration. « C’est la première fois qu’Emploi-Québec se met au service des employeurs pour favoriser l’immigration de travailleurs venant de l’étranger », a déclaré François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Il n’y a pour l’instant pas d’échéance à ce projet et le ministre a ajouté qu’il serait difficile de revenir en arrière une fois en place.

«Les gens sont d’accord là-bas pour que les jeunes Français viennent vivre une première expérience de travail ici au Québec et notre amitié mutuelle fait qu’il n’y a aucune embûche. Ce qu’il fallait, c’était un lien direct administratif et c’est ce qui a été créé aujourd’hui. Je trouve ça fantastique. Pour bien illustrer ce que ça veut dire, c’est comme si on était en permanence en mission de recrutement en France 365 jours par année», a ajouté Régis Labeaume, le maire de Québec.

Les travailleurs recrutés auront tout d’abord un statut de travailleur temporaire mais après un an, ils seront admissibles au Programme de l’expérience québécoise (PEQ) qui leur permettra d’obtenir un certificat de sélection du Québec et accéder au visa Canadien (résidence permanente).

Plus de travailleurs Français à Québec

 

Immigrant Quebec 

Partgagez

Plus d'articles

Ecrivez-nous

%d blogueurs aiment cette page :