Nouvelle Relation entre les OTAs et les Hôteliers suite au Vote de la Loi Macron

Nouvelle Relation entre les OTAs et les Hôteliers suite au Vote de la Loi Macron

Nouvelle Relation entre les OTAs et les Hôteliers suite au Vote de la Loi Macron

 

GE RH Expert vous propose cette vidéo de 11 minutes qui rappelle les conditions actuelles des relations entre les OTAs et les hôteliers, expliquant en image, ce qui a changé pour les hôteliers au 1er juillet 2015 et lors de l’entrée en vigueur de la Loi Macron.

Nouvelle Relation entre les OTAs et les Hôteliers suite au Vote de la Loi Macron

Le SYNHORCAT et la FAGIHT, membres co-fondateurs du GNI, ont commencé leurs luttes face aux pratiques abusives des plateformes numériques depuis de nombreuses années. Après avoir gagné au Tribunal de Commerce contre Expedia et TripAdvisor en 2011 concernant les mentions trompeuses et des offres promotionnelles mensongères, le SYNHORCAT et la FAGIHT ont entamé leurs démarches contentieuses contre les clauses de parité contenues dans les contrats avec les hôteliers.

Le 1er juin 2015 les adhérents du SYNHORCAT ont été conviés à participer à un Forum numérique organisé pour présenter les résultats obtenus à l’Autorité de la concurrence et au Tribunal de Commerce de Paris. Les discussions se sont portées sur les conséquences de ces actions sur les relations entre les hôteliers et les plateformes numériques. De nombreuses bonnes pratiques ont également été échangées.

L’information essentielle à retenir de cette après-midi, est que les clauses de parité tarifaire contenues dans les contrats avec les OTAs, ne sont plus à appliquer. En effet, le Tribunal de Commerce de Paris a reconnu le déséquilibre entre les parties tel que signalé à l’article 442-6 du Code de Commerce s’agissant de l’effort supporté unilatéralement par les hôteliers. Ainsi le principe même des clauses de parité tarifaire appliquées par toutes les plateformes numériques est jugée illicite à l’aune des textes français, quelle que soit leur rédaction, donc qu’il s’agisse des clauses passées ou actuelles.

Un Livre Blanc sur les bonnes pratiques de la distribution numérique sera très prochainement envoyé à l’ensemble des adhérents.

Le SYNHORCAT a profité de ce forum numérique pour présenter des solutions numériques innovantes :
– Fairbooking rassemble les hôteliers autour d’un outil de recherche et de sélection qui facilite la mise en relation directe du client avec l’hébergeur. Le site internet de Fairbooking est donc une alternative aux plateformes de réservation en ligne qui prennent des taux de commission sur chaque vente. Pour en savoir plus, consultez le site internet www.fairbooking.com ou directement son Président, Pascal DROUX : p.droux@lestresoms.com
– Hotelappz est une application numérique qui vise à simplifier la gestion administrative en centralisant toutes les actions des différents logiciels déjà en place dans le back office de l’hôtel. Ce pilote test élargi est gratuit pour les 100 premiers adhérents du SYNHORCAT. Pour en savoir plus, consultez l’article qui y est consacré : http://www.synhorcat.com/actualites/article/le-numerique-simplifie-au-benefice

Vous trouverez ci-joints deux documents :
– le power-point diffusé pendant le forum numérique
– un Guide de bonnes pratiques reprenant
— les actions du SYNHORCAT contre les clauses de parité,
— les bonnes pratiques des hôteliers vis-à-vis des plateformes numériques
— les bonnes pratiques numériques des restaurateurs

N’hésitez pas à contacter Véronique MARTENS (v.martens@synhorcat.com) pour tout accompagnement relatif à ce guide de bonnes pratiques, en cas de question et pour partager vos témoignages autour du numérique.

 

 

 

A la Une, Hôtels