Masques pour tous, un mètre d’écart, référent… Ce qui attend les restaurants à partir du 2 juin

Masques pour tous, un mètre d’écart, référent… Ce qui attend les restaurants à partir du 2 juin

Masques pour tous, un mètre d’écart, référent… Ce qui attend les restaurants à partir du 2 juin

Masques pour tous, référent, un mètre d’écart… Ce qui attend les restaurants à partir du 2 juin

Une nouvelle étape bientôt franchie pour la troisième semaine de déconfinement. Jeudi, le gouvernement devrait acter la réouverture des bars et restaurants en zone verte à partir du 2 juin après deux mois et demi sans aucune activité. Toutefois, ne vous attendez pas à retrouver votre restaurant préféré comme vous l’avez laissé avant le 14 mars.

Le protocole sanitaire, élaboré par les organisations professionnelles, est tombé. Ce document, auquel La Montagne a eu accès, est particulièrement contraignant pour les professionnels et les clients. Si le gouvernement ne l’a pas validé pour le moment, les pistes suggérées laissent entrevoir à quoi ressembleront les conditions de travail et d’accueil dans ces lieux.

Un référent “protocole sanitaire” nommé

Référent Covid, un métier en devenir ? Le déconfinement oblige les entreprises à mettre en place des protocoles et processus de sécurité qu’il faut faire respecter. Pour être en règle, chaque bar et restaurant sera dans l’obligation de nommer un référent Covid. “L’heureux” élu (ou pas) devra veiller “à la mise à jour et au respect des règles” mises en place et s’occuper de la gestion du nombre de masques et du gel hydroalcoolique.

Un mètre d’écart entre chaque table

Les professionnels de la restauration ne voulaient pas en entendre parler, ils ont eu gain de cause. Ils dénonçaient une distanciation qui ne leur permettait pas d’être rentables. Selon BFM, l’exécutif aurait renoncé à la règle du 4m2 pour chaque client. « J’ai une capacité de 80 couverts aujourd’hui dans mon restaurant. Si je dois passer à 30, mes 60 employés, je vais en faire quoi ? », s’interrogeait le chef étoilé Philippe Etchebest, hostile à cette idée, sur RTL. Finalement, la Direction générale de la Santé pourrait donc accepter un mètre de distance entre chaque table. Un moindre mal.

Masque obligatoire pour tous sauf pendant le repas

Manger et porter un masque paraît impossible à part si vous avez craqué pour cette invention. C’est pour cela que les clients des cafés, bars et restaurants devront porter un masque sauf lorsqu’ils sont à table. Les barmen porteraient, eux, un écran visière au comptoir. Dans les cuisines, le personnel devra se laver les mains toutes les trente minutes ou porter des gants. Le port obligatoire de masques et charlottes serait aussi à l’étude.

Revoir les menus

Source de contamination, le menu devra, lui aussi, être revu. Le protocole précise que “les menus seront présentés dans la mesure du possible sur ardoise ou oralement pour éviter tout contact”. En cas de manipulation de cartes, du gel hydroalcoolique devra être utilisé par les clients pour se désinfecter les mains. En ces temps de crise sanitaire, l’usage du QR code pourrait aussi être une solution.

Huit personnes par table maximum

Si vous avez une grande famille, vous devrez patienter encore un peu avant de fêter un anniversaire au restaurant. Les tablées de plus de 8 personnes pourraient en effet être interdites. Le retour à la normale n’est donc pas encore pour demain.

A la Une, Bar, Hôtels, Restaurants

Laisser un commentaire