Les hôtels bénéficieront du fonds de solidarité rénové et les saisonniers de 900 € pendant 4 mois

Les hôtels bénéficieront du fonds de solidarité rénové et les saisonniers de 900 € pendant 4 mois

Les hôtels bénéficieront du fonds de solidarité rénové et les saisonniers de 900 € pendant 4 mois

 

Jean Castex annonce la création d’une aide à compter du 1er décembre pour les entreprises du Tourisme et de l’Evénementiel non fermées, pouvant atteindre 15 ou 20% de leur chiffre d’affaires de décembre 2019. Introduit également une garantie de ressources de 900 euros par mois, de novembre à février 2021, pour 400 000 extras et saisonniers ayant travaillé au moins 60% du temps au cours de l’année 2019.

Le Premier ministre lors de sa conférence de presse du 26 novembre, abordant les mesures économiques et sociales. (capture d’écran). Le coût budgété du fonds de solidarité va passer de 1,6 milliards en novembre à 3,5 milliards en décembre, selon Bercy.

Deux annonces majeures pour la branche Hébergement Restauration et ses salariés lors de la conférence de presse de Jean Castex du 26 novembre. Annonces qui ne figuraient pas dans l’adresse d’Emmanuel Macron deux jours auparavant.

D’une part, le gouvernement muscle son aide financière pour les entreprises non fermées mais pourtant impactées. Le chef de gouvernement a cité les hôtels. Mais il aurait pu également mentionner les hébergements touristiques collectifs en général. Ou, plus encore, les Traiteurs Organisateurs de Réception.

Les uns et les autres auront bien droit à cette aide. Dès lors que la crise du Covid-19 les aura privé de quantité de clients. Ce soutien s’élèvera à hauteur de 15% à 20% du chiffre d’affaires réalisé en décembre 2019, selon le niveau de baisse constaté, d’au moins 50%.

D’autre part, le gouvernement va (enfin !) soutenir également les centaines de milliers de saisonniers, permittents et extras qui ne perçoivent plus du tout de revenus depuis des mois. Faute d’avoir effectué suffisamment de contrats courts et de saisons suffisamment longues, pour leur donner droit à l’allocation chômage. L’Etat va leur apporter une garantie de ressources de 900 euros par mois, pendant quatre mois. Du 1er novembre 2020 et jusqu’au 28 février 2021. Cette aide exceptionnelle s’adresse à ceux qui auront travaillé plus de 60 % du temps au cours de l’année 2019. Mais qui n’auront pas pu suffisamment travaillé en 2020 pour recharger leurs droits.

A noter aussi que le Premier ministre veut faire de 2021 l’année de la Gastronomie française. Il prévoit de « nommer une personnalité qualifiée pour préparer ce grand chantier».

Enfin, on notera que le Premier ministre s’est attardé, plus qu’à l’habitude, sur les raisons de cette fermeture continuée jusqu’en janvier. «  Une décision difficile à prendre mais nécessaire, Cafés et restaurants restent et resteront des lieux de contamination virale élevée », affirme-t-il, alléguant d’études scientifiques qui le démontrent. Et cela en dépit des protocoles sanitaires et de l’engagement des professionnels.

Evolution du fonds de solidarité à partir du 1 er décembre

1 – Pour les entreprises fermées administrativement

Pour les secteurs fermés (restaurants, bars, discothèques, salles de sport…), le fonds de solidarité ouvre à nouveau pour toutes les entreprises quelle que soit leur taille.

Elles bénéficieront d’un droit d’option entre une aide jusqu’à 10 000 euros ou une indemnisation de 20% du chiffre d’affaires mensuel réalisé à la même période de l’année précédente. L’Etat prolongera le fonds de solidarité aussi longtemps que ces entreprises seront fermées.

2 – Pour toutes les entreprises du secteur du tourisme, événementiel, sport et culture

Pour les entreprises du secteur du tourisme, événementiel, sport et culture qui ne sont pas fermées mais qui subissent de plein fouet la crise sanitaire, l’absence de touristes, l’absence d’événement  de la culture ou du sport – ces entreprises continueront d’avoir accès au fonds de solidarité dès lors qu’elles perdent 50% de chiffre d’affaires. Cela concerne en particulier les hôtels, les traiteurs, les salles de théâtres ou de concerts, les agences de voyages, les entreprises de l’événementiel.

Elles pourront bénéficier d’une aide jusqu’à 10.000€  ou d’une indemnisation de 15% du chiffres d’affaire mensuel réalisé à la même période de l’année précédente.Pour celles qui rencontrent le plus de difficulté et qui perdent plus de 70% de leur chiffre d’affaires, l’indemnisation passera à 20% du chiffre d’affaire mensuel réalisé à la même période de l’année précédente.

3 – Pour les fournisseurs des entreprises du secteur du tourisme (commerce de gros, blanchisserie, etc.)

Indirectement touchés par la crise, ils continueront de bénéficier en décembre des mêmes aides qu’en novembre. Soit une aide pouvant aller jusqu’à 10 000€ dans la limite de 80% de leur perte. Cette mesures concerne les entreprises de moins de 50 salariés perdant 50% de leur chiffre d’affaires.

4 – Pour les entreprises n’appartenant pas aux secteurs précités

L’Etat prolonge sur décembre le fonds de solidarité pour les entreprises de moins de 50 salariés qui n’appartiennent pas aux secteurs cités plus haut. Elles devront justifier d’ une perte de 50% de leur chiffre d’affaires. Ces entreprises continueront de bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 1500€.

L’intégralité de la conférence de presse de Jean Castex du 26 novembre

Le passage concernant les nouvelles aides au secteur du Tourisme et de l’Evénementiel : à partir de 36′ 42″
Le passage concernant les aides aux saisonniers et aux extras ; à partir de 37’30
Le passage concernant le soutien à la Restauration en phase de réouverture 2021 : 21 ‘

A la Une, Emploi, Hôtels, Palace, Restaurants, Saisonniers

2 éléments de réflexions sur “Les hôtels bénéficieront du fonds de solidarité rénové et les saisonniers de 900 € pendant 4 mois

  1. Avatar
    HEBRAUD THIERRY on Répondre

    Comment bénéficier de cette aide exceptionnelle de 900 euros pour les saisonniers et ou trouver documents à remplir
    un grand merci
    TH

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :