La pire façon de laisser un pourboire au restau

La pire façon de laisser un pourboire au restau

 

Comme dit le vieil adage, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Dans l’industrie de la restauration, pourtant, il y a des gens qui sont payés pour le faire à votre place. Et si certains le font mieux que d’autres, tous peuvent témoigner du degré de pénibilité assez élevé de ce genre d’activité – contre un salaire qui hérisserait le poil de François Ruffin. C’est pour ça que la pratique du pourboire, apparue au XVIe siècle, s’est pérennisée dans la plupart des sociétés.

La pire façon de laisser un pourboire au restau

Illustration d’une addition. – GILLES VARELA/20 MINUTES

 

Et puis il y a des clients qui ont une approche un peu différente de la coutume. C’est le cas par exemple de cet internaute anonyme qui a probablement voulu faire de l’esprit en postant sur Facebook le stratagème utilisé lors d’un dîner avec sa femme.

Ce M. Jourdain a manié la carotte et le bâton pour inciter le staff à faire des efforts sur le service. Le texte est devenu viral et Internet s’est mis d’accord pour considérer son mystérieux auteur comme une putain d’enflure.

La pire façon de laisser un pourboire au restau
Après, quand on commence grosso modo son texte par « Hier, j’ai amené ma blonde au restau » et qu’on enchaîne avec un « sans déc’ », on a de fortes chances de passer pour un débile. L’auteur suggère que, « pour avoir le meilleur service de votre vie », il suffit de suivre ses consignes : « Mettez cinq billets (1 dollar) sur la table au début du dîner. Faites en sorte que le serveur ou la serveuse les voit. (Ne leur dites rien). S’ils font une connerie, vous enlevez un billet et ainsi de suite. »

On ne vous épargne pas la suite, ça serait trop bête. « À la fin du dîner, tout ce qu’il reste, c’est le pourboire qu’il ou elle mérite. Sans déc’, vous allez être reçu comme jamais auparavant. La serveuse n’arrêtait pas de les regarder comme si elle était paumée. Mais elle a joué le jeu, fait un bon taf et a reçu les cinq dollars. J’ai juste enlevé un dollar parce qu’elle avait oublié le pain mais elle s’est rattrapée et nous a filé un extra. Haha, bref, une super soirée avec mon amour et une expérience qu’on voulait tester depuis un bout de temps. Essayez, vous allez être surpris. »

Est-ce qu’il y a quelque chose de plus irritant que ce plan machiavélique pour n’importe qui ayant un minimum de respect, de classe ou de bienséance ?

Surpris, difficile à dire. Mais dégoûté par la vie, un peu. Est-ce qu’il y a quelque chose de plus irritant que ce plan machiavélique pour n’importe qui ayant un minimum de respect, de classe ou de bienséance ? Est-ce qu’il y a quelque chose de plus déprimant que d’apprendre que l’auteur de cette technique infaillible a pas mal réfléchi avant de passer à l’acte ? Joli programme, les mecs. Qui a besoin de voyager pour voir le Taj Mahal quand on peut juste aller au restau et jouer avec les nerfs du petit personnel de manière passive agressive ? Le comble, c’est peut-être que le couple a passé « une bonne soirée ». Si « une bonne soirée » ressemble à un dîner aux chandelles avec un inspecteur du travail qui rémunérerait les gens aux mérites.

La pire façon de laisser un pourboire au restau

Le post a atterri tout naturellement dans le thread « Cheap Bastards of Reddit » du site du même nom qu’on pourrait rebaptiser « Les putain de grosses pinces de Reddit » aux côtés de : « Je ne tire pas la chasse après la petite ou la grosse commission pour économiser de l’argent sur la facture d’eau ».

Trois questions se posent néanmoins.

– Tout d’abord, est-ce que le mec est en train d’offrir à sa nana un repas à 25 boules ? Parce que si c’est plus, le pourboire est vraiment ridicule.

– Ensuite, et comme le site The Bitchy Waiter le souligne : « Ça veut dire que vous devez rester assis pendant tout le dîner, observer tous les comportements, repérer les erreurs des serveurs avec un tableau, trois colonnes et une calculette ? Pas trop l’idée qu’on se fait d’un restau en amoureux. »
– Tertio, ce n’est même pas une idée originale. Comme l’a montré le site Snopes, ce scénario est apparu dans deux épisodes de vieilles séries américaines, Cheers et 3rd Rock from the Sun. Dans le premier, la serveuse répond comme elles devraient toutes le faire : on proposant qu’à chaque fois qu’un client enlève un billet, elle a le droit de lui envoyer un verre à la gueule. Ce qu’elle finit par faire.

En voilà une idée qu’elle est bonne.

Munchies

A la Une, Bar, Insolite, Restaurants, Serveur