Guillaume Gomez : “À travers la gastronomie, on peut faire passer des messages importants”

Guillaume Gomez : “À travers la gastronomie, on peut faire passer des messages importants”

 

Le chef de l’Elysée Guillaume Gomez a remporté, le 11 juillet dernier, le prix du meilleur livre de recettes pour enfants au monde, à la cérémonie des World Cookbook Awards. Le cuisinier, récompensé pour “Cuisine, leçons en pas à pas pour les enfants”, paru aux éditions du Chêne, est l’invité de Laetitia Gayet à 7h50.

Guillaume Gomez : "À travers la gastronomie, on peut faire passer des messages importants"

“Aujourd’hui tout passe par l’éducation. Notre façon de manger, notre façon de consommer doit être comprise par les enfants” estime le chef qui officie aussi à l’Élysée, et qui vient d’être primé pour son ouvrage “Cuisine, leçons en pas à pas pour les enfants” (Ed. du Chêne)  : “L’idée de ce livre, c’est de faire manger de tout aux enfants et de leur faire tout découvrir. Ils ont le droit (comme les adultes) de ne pas aimer telle ou telle chose mais au moins il faut les goûter (…) Le gâteau d’épinards par exemple : à partir du moment où c’est l’enfant qui va mettre la main à la pâte, qui va éplucher les épinards, qui va aider à les couper et à les cuire, il va avoir envie d’y goûter”

Quand l’enfant a participé au repas, il a envie d’y goûter (…) L’idée c’est que l’enfant fasse à manger au reste de la famille, ou au moins qu’il participe

Guillaume Gomez : “À travers la gastronomie, on peut faire passer des messages importants”

Le fait de consommer est un acte politique“, poursuit Guillaume Gomez, “on ne peut pas se plaindre du dérèglement climatique, du changement dans la qualité des produits si derrière on n’est pas impliqués dans notre mode de consommation. La cuisine ne doit être QUE de saison. Manger des tomates en janvier, c’est un non-sens économique, gustatif et environnemental”. Le cuisinier, pour qui “la table de l’Élysée doit être une vitrine pour tous ces produits” veut “que tout le monde, de la fourche à la fourchette, en prenne conscience.”

À partir du moment ou vous mangez en saison, c’est là où les produits sont les meilleurs et les moins chers

Il prend l’exemple des croque-monsieurs : “avec le coût d’un croque-monsieur acheté au supermarché, vous pouvez en faire 2,5 ! Cuisiner, c’est le meilleur moyen de connaître la provenance de ce qu’on mange et de maîtriser les coûts de son repas

A la Une

Laisser un commentaire